Corruption : vers un audit financier de la mesure de gratuité d’eau et d’électricité

Ayant coûté plus de 7 milliards de francs CFA à l’État au lieu des 6 milliards annoncés par Ali Bongo, la première phase de la mesure de gratuité des consommations d’eau et d’électricité fera l’objet d’un audit financier au niveau du ministère de l’Économie et des Finances.

Bien que faisant face depuis le début de pandémie de la Covid-19 à une baisse de ses recettes budgétaires, le Gabon n’a pas cessé de consentir d’importantes dépenses pour lutter contre cette maladie et son impact sur le quotidien des populations. Or, la plupart des sommes dépensées proviennent des caisses de l’État. C’est du moins ce qu’a assuré plus d’une fois le Premier ministre Julien Nkoghé Békalé, qui devrait donner son accord dans les prochains jours pour la réalisation d’un audit financier devant s’intéresser à l’une des mesures sociales phares prises par Ali Bongo en avril : la gratuité des consommations d’eau et d’électricité aux clients particuliers de la SEEG, en vue de soulager les ménages les plus fragiles.

Vivement critiqué par les anciens bénéficiaires de ladite mesure, dont une bonne partie a été exclue pour la seconde phase lancée le 25 mai dernier, c’est en réalité le ministre de l’Énergie et des Ressources hydrauliques qui demande que cet audit financier soit réalisé, y compris au sein de la SEEG. L’objectif de Pascal Houangni Ambouroué qui a annoncé récemment qu’il sollicitera prochainement son collègue Jean Marie Ogandaga, ministre de l’Économie et des Finances, est de faire toute la lumière sur le déroulé de la première phase de l’opération et l’utilisation de l’argent public dans la mise en œuvre cette mesure présidentielle.

À en croire le ministre de l’Énergie et des Ressources hydrauliques, cet audit financier sera réalisé «conformément aux instructions du président de la République, chef de l’État qui prône une politique de tolérance zéro à l’égard de la corruption».

Initialement prévue pour une enveloppe de 6 milliards de francs CFA, soit 4 milliards pour l’électricité et 2 milliards pour l’eau, la première phase de la gratuité des consommations d’eau et d’électricité a finalement coûté 7,3 milliards de francs CFA à l’État au profit de 152 734 particuliers pour l’eau (2 291 000 000 FCFA) et 248 200 (5 047 280 000 FCFA) pour l’électricité.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Maduro donne 72 heures à l’ambassadrice de l’UE pour quitter le Venezuela

e président Nicolas Maduro a donné lundi 72 heures à la cheffe de la délégation de l'Union européenne à Caracas pour quitter le Venezuela,...

Le Gabon annonce ce mardi des nouvelles mesures de déconfinement

Le Porte-parole du comité national de lutte contre le Coronavirus au Gabon (COPIL), Dr Guy Patrick Obiang Ndong, a indiqué lundi lors du traditionnel...

Diffusion plus lente, mortalité bien plus faible, en Afrique, le coronavirus joue une partition singulière

La jeunesse de la population, les modes de vie et le faible taux de pathologies aggravantes devraient protéger le continent d’une montée en flèche...

Covid-19 : 5 provinces pour plus de 100 nouveaux cas journaliers

Après avoir franchi la barre des 5 000 cas le jeudi 25 juin dernier au Gabon, les chiffres de contamination au Covid-19 poursuivent leur évolution,...

Covid-19 : L’espace Schengen fermé aux ressortissants gabonais

Après un vote le 29 juin 2020, les frontières extérieures de l’espace Schengen vont être rouvertes dès le 1er juillet 2020 à quelques pays,...

Lisbonne se reconfine face au retour de l’épidémie de coronavirus

Après une poussée de nouveaux cas, le gouvernement portugais appelle les habitants de certains quartiers de la périphérie de Lisbonne au devoir civique de...

Suivez-nous!

1,332FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Maduro donne 72 heures à l’ambassadrice de l’UE pour quitter le Venezuela

e président Nicolas Maduro a donné lundi 72 heures à la cheffe de la délégation de l'Union européenne à Caracas pour quitter le Venezuela,...

Le Gabon annonce ce mardi des nouvelles mesures de déconfinement

Le Porte-parole du comité national de lutte contre le Coronavirus au Gabon (COPIL), Dr Guy Patrick Obiang Ndong, a indiqué lundi lors du traditionnel...

Diffusion plus lente, mortalité bien plus faible, en Afrique, le coronavirus joue une partition singulière

La jeunesse de la population, les modes de vie et le faible taux de pathologies aggravantes devraient protéger le continent d’une montée en flèche...

Covid-19 : 5 provinces pour plus de 100 nouveaux cas journaliers

Après avoir franchi la barre des 5 000 cas le jeudi 25 juin dernier au Gabon, les chiffres de contamination au Covid-19 poursuivent leur évolution,...

Covid-19 : L’espace Schengen fermé aux ressortissants gabonais

Après un vote le 29 juin 2020, les frontières extérieures de l’espace Schengen vont être rouvertes dès le 1er juillet 2020 à quelques pays,...