Etats-Unis : Joe Biden sera officiellement le candidat démocrate à la présidentielle

Joe Biden a annoncé vendredi qu’il disposait de suffisamment de délégués pour sa nomination comme candidat des démocrates afin d’affronter Donald Trump lors de l’élection présidentielle de novembre.

Joe Biden a annoncé, vendredi 5 juin, qu’il affronterait le président républicain, Donald Trump, lors de l’élection présidentielle de novembre aux Etats-Unis, puisqu’il dispose de suffisamment de délégués pour sa nomination comme candidat des démocrates. « Ce soir, nous sommes assurés des 1 991 délégués nécessaires pour remporter la nomination démocrate », a tweeté l’ancien vice-président. « Je vais consacrer chaque jour à me battre pour obtenir vos voix afin qu’ensemble nous puissions gagner la bataille pour l’âme de notre pays. »

M. Biden, 77 ans, a franchi le seuil des 1 991 délégués lui permettant de s’assurer de sa nomination par son parti, alors que se poursuivait le décompte d’une série de primaires démocrates organisées mardi. Il était d’ores et déjà considéré comme le candidat présumé après le ralliement en avril à sa candidature du champion de la gauche, Bernie Sanders.

« Un leadership capable de nous réunir »

Le pays connaît actuellement des manifestations massives de protestation à la suite de la mort, le 25 mai, de George Floyd, un homme noir, non armé, tué lors d’une interpellation par un policier blanc. « Il s’agit d’un moment difficile dans l’histoire de l’Amérique. Et la politique colérique et semeuse de discorde de Donald Trump n’est pas une réponse », a-t-il écrit sur la plate-forme Medium après l’annonce du franchissement du seuil décisif du nombre de délégués. « Le pays réclame du leadership à cor et à cri. Un leadership capable de nous réunir. Un leadership qui puisse nous rassembler. »

La réaction de M. Biden aux manifestations contraste avec celle de M. Trump, qui a menacé de déployer l’armée. M. Biden a multiplié les déclarations, dénonçant à plusieurs reprises le « racisme institutionnel » et promettant de s’y attaquer dès ses cent premiers jours de pouvoir s’il battait le président républicain sortant, Trump, le 3 novembre.

Lors d’une rencontre avec des responsables religieux et politiques noirs organisée dimanche dernier – sa première participation à une rencontre publique depuis la mi-mars, lorsque la pandémie due au coronavirus a soudainement paralysé la campagne présidentielle –, M. Biden avait dénoncé la présidence de Donald Trump et les problèmes de racisme et d’inégalités qui rongent les Etats-Unis. « Le pansement a été arraché par cette pandémie et ce président », avait-il déclaré.

Plusieurs participants à la rencontre l’ont exhorté à choisir une colistière qui deviendrait la première vice-présidente noire s’il gagnait en novembre. Il leur a répété que « plusieurs candidates afro-américaines » figuraient sur sa liste.

Popularité chez les Noirs américains

Vice-président pendant huit ans de Barack Obama, Joe Biden est très populaire chez les Noirs américains, un électorat-clé pour tout démocrate espérant remporter la présidentielle américaine.

Mais il n’échappe pas, pour autant, aux critiques concernant ses positions passées ou des commentaires qui ont provoqué l’indignation. Comme lorsqu’il avait déclaré, en mai, à un animateur de radio qu’il n’était « pas Noir » s’il songeait à voter pour Donald Trump. Joe Biden s’était rapidement excusé.

La course à l’investiture démocrate s’était mal engagée pour M. Biden face à M. Sanders, mais il avait repris l’avantage à la fin février, grâce à une primaire en Caroline du Sud. Une moyenne des sondages nationaux établie par le site RealClearPolitics attribue actuellement à M. Biden une avance de 7,1 points sur M. Trump pour l’élection.
Article réservé à nos abonnés Lire aussi Présidentielle américaine : le démocrate Joe Biden sommé de se faire davantage entendre.

Le Monde avec AFP

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Maduro donne 72 heures à l’ambassadrice de l’UE pour quitter le Venezuela

e président Nicolas Maduro a donné lundi 72 heures à la cheffe de la délégation de l'Union européenne à Caracas pour quitter le Venezuela,...

Le Gabon annonce ce mardi des nouvelles mesures de déconfinement

Le Porte-parole du comité national de lutte contre le Coronavirus au Gabon (COPIL), Dr Guy Patrick Obiang Ndong, a indiqué lundi lors du traditionnel...

Diffusion plus lente, mortalité bien plus faible, en Afrique, le coronavirus joue une partition singulière

La jeunesse de la population, les modes de vie et le faible taux de pathologies aggravantes devraient protéger le continent d’une montée en flèche...

Covid-19 : 5 provinces pour plus de 100 nouveaux cas journaliers

Après avoir franchi la barre des 5 000 cas le jeudi 25 juin dernier au Gabon, les chiffres de contamination au Covid-19 poursuivent leur évolution,...

Covid-19 : L’espace Schengen fermé aux ressortissants gabonais

Après un vote le 29 juin 2020, les frontières extérieures de l’espace Schengen vont être rouvertes dès le 1er juillet 2020 à quelques pays,...

Lisbonne se reconfine face au retour de l’épidémie de coronavirus

Après une poussée de nouveaux cas, le gouvernement portugais appelle les habitants de certains quartiers de la périphérie de Lisbonne au devoir civique de...

Suivez-nous!

1,331FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Maduro donne 72 heures à l’ambassadrice de l’UE pour quitter le Venezuela

e président Nicolas Maduro a donné lundi 72 heures à la cheffe de la délégation de l'Union européenne à Caracas pour quitter le Venezuela,...

Le Gabon annonce ce mardi des nouvelles mesures de déconfinement

Le Porte-parole du comité national de lutte contre le Coronavirus au Gabon (COPIL), Dr Guy Patrick Obiang Ndong, a indiqué lundi lors du traditionnel...

Diffusion plus lente, mortalité bien plus faible, en Afrique, le coronavirus joue une partition singulière

La jeunesse de la population, les modes de vie et le faible taux de pathologies aggravantes devraient protéger le continent d’une montée en flèche...

Covid-19 : 5 provinces pour plus de 100 nouveaux cas journaliers

Après avoir franchi la barre des 5 000 cas le jeudi 25 juin dernier au Gabon, les chiffres de contamination au Covid-19 poursuivent leur évolution,...

Covid-19 : L’espace Schengen fermé aux ressortissants gabonais

Après un vote le 29 juin 2020, les frontières extérieures de l’espace Schengen vont être rouvertes dès le 1er juillet 2020 à quelques pays,...