spot_imgspot_img

Drame d’Angone : le parquet d’Oyem condamne l’acte odieux

En sa qualité de directeur des enquêtes, le procureur de la République près le tribunal de première instance d’Oyem, Rodrigue Ondo Mfoumou, par la voix de son substitut, Ghislain Kandi, a réagi à la fusillade d’Angone qui a coûté la vie à un « vaillant policier », le sous-brigadier de la promotion 2 010 B, Cédric Nkomegniang Mba. Et à son bourreau, Owono Okemvele, tué dans la riposte par un autre élément de la Police judiciaire.

Le parquet du chef-lieu de la province du Woleu-Ntem a, à cet effet, décidé d’ouvrir une information judiciaire pour connaître les circonstances réelles à l’origine de ce double meurtre. Un assassinat qui, au demeurant, vient remettre au goût du jour la dangerosité du travail quotidien des agents des forces de sécurité, en général, et de la Police judiciaire en particulier, dans leurs missions régaliennes de veiller et d’assurer la sécurité des personnes et des biens.

Des soldats qui, selon le parquet d’Oyem, n’hésitent pas, parfois au péril de leur vie, à sauver celles des personnes en détresse. « Comme c’est le cas avec le jeune et très courageux Cédric Nkomegniang Mba, qui est tombé au front en voulant sauver une jeune femme en danger de mort au quartier Angone », fait remarquer le substitut du procureur de la République.

E.E.M.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,801FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES