Afrique centrale : la Guinée-équatoriale pour fournir l’électricité au Gabon

Des études de faisabilité pour la fourniture d’énergie électrique s’inscrivent dans le sillage de la mise en œuvre de la politique de développement régional et d’intégration communautaire.

La Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) vient de lancer un appel d’offre en vue de réaliser des études de faisabilité pour la fourniture d’énergie électrique à haute tension aux provinces du Woleu-Ntem et Ogooué Ivindo (Gabon), à partir de sources de production d’électricité en Guinée équatoriale.

Ce projet rentre en droite ligne des objectifs poursuivis par les pays d’Afrique centrale de faire de cette région « un espace intégré émergent, où la sécurité, la solidarité et la bonne gouvernance prévalent pour le développement humain », précise-t-on auprès de la Commission de la CEMAC.

Dans le cadre de l’implémentation du programme de développement, la CEMAC a ciblé des secteurs stratégiques à développer au rang desquels des projets énergétiques qui contribuent à l’établissement du futur marché sous-régional de l’échange d’électricité.

Sur ce cas précis, les objectifs spécifiques visent à réaliser des études de faisabilité technique, des études économiques, financières, environnementales et sociales en vue d’évaluer l’aspect commercial du projet, d’identifier des solutions à moindre coût pour la fourniture d’énergie et de déterminer les indicateurs et les paramètres habituels permettant une décision ultérieure sur le financement et la mise en œuvre du projet.

Jusqu’au 25 juin prochain, « la Commission CEMAC invite les candidats intéressés à exprimer leur intérêt en fournissant des informations indiquant leur capacité à satisfaire techniquement aux exigences inhérentes à la réalisation de l’étude, notamment des documents de présentation qui détaillent l’exécution du travail analogue », précise le document.

Malgré d’énormes potentialités, l’accès à l’électricité reste un défi majeur pour les pays de la CEMAC dans la mesure où des milliers de localités n’ont jamais été en contact avec l’énergie électrique, le taux de couverture énergétique étant en dessous de 50% de la moyenne communautaire.

Plusieurs projets d’interconnexions électriques inter Etats sont au programme, financés avec le concours des partenaires au développement à l’instar de la Banque mondiale (BM) et de la Banque africaine de développement (BAD).

C’est le cas notamment des projets énergétiques Cameroun-Tchad ou Cameroun-Congo dont la réalisation permettra non seulement à plusieurs zones d’êtres connectées, mais également, apportera un coup d’accélérateur au développement sous-régional.

Exprimez-vous!

  1. Le Gabon aurait-il déclaré la faillite??? Voici une confirmation de plus qui met en exergue les manœuvres financières les plus criminelles du systeme Bongo au pouvoir au Gabon pendant 53 ans. Le Gabon est désormais incapable de fournir de l’électricité à ses populations! La Guinée équatoriale va se faire le plaisir de jouer ce rôle humiliant à connotation condescendante de fournisseur d’électricité aux provinces du Woleu-Ntem et l’Ogooué Ivindo! Je suis couvert de honte!!!! Où va le Gabon????

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,337FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....