spot_imgspot_img

Les universités et grandes écoles privées réfléchissent sur la reprise des cours malgré le coronavirus

Les universités et grandes écoles privées réfléchissent sur la reprise des cours malgré le coronavirus
Jean de Dieu Moukagni Iwangou et les responsables des établissements privés du secteur supérieur le 19 juin 2020 © Gabonactu.com

Le ministre de l’enseignement supérieur, Jean de Dieu Makagni Iwangou, a réuni les principaux responsables des universités et grandes écoles du secteur privé pour réfléchir sur les mesures barrières à mettre en place contre le coronavirus dans la perspective de la reprise imminente des activités académiques.

« J‘ai pensé mettre à contribution l’enseignement privé, non seulement pour revisiter le cadre du protocole de reprise des activités pédagogiques, mais encore et surtout pour initier cette réflexion sur le plan de vigilance sanitaire », a expliqué M. Makagni Iwangou à l’ouverture de la rencontre qui s’est tenue dans le très beau site de l’université Berthe et Jean située dans la périphérie de Libreville.

Le ministre Moukagni Iwangou a dit avoir été mandaté par le Premier ministre Julien Nkoghe Békalé qui exige une reprise des activités académiques dans le strict respect des mesures barrières contre le Covid-19.
La rencontre d’Essassa visait aussi à connaître les besoins des patrons des universités et des grandes écoles privées du Gabon en matière de dispositions sanitaires relatives à la lutte contre la pandémie du covid-19, pour en assurer une meilleure harmonisation.

Chaque établissement livrera la semaine prochaine au ministre sa contribution qui permettra de garantir une meilleure sécurité des étudiants, des enseignants, du personnel administratif de son établissement.

Jean de Dieu Moukagni Iwangou et les responsables des établissements privés du secteur supérieur le 19 juin 2020 © Gabonactu.com
Jean de Dieu Moukagni Iwangou et les responsables des établissements privés du secteur supérieur le 19 juin 2020 © Gabonactu.com
Le ministre s’est par ailleurs réjoui de constater que les établissements privés d’enseignement supérieur ont plus d’atouts pour mettre en place l’enseignement à distance. Ces atouts leur permettront d’achever avec un peu plus d’aisance l’année académique 2018-2019 et d’entamer celle de 2019-2020.

« Le Gabon à une fourniture d’accès internet assez substantielle qui permet de faire le e-learning, la question est de savoir parmi la multitude des plateformes qui existent, laquelle ou lesquelles pourront être envisagés pour faire le e-learning », a indiqué le président de l’AFRAM, Jean Lié Massala, confortant au passage l’optimisme du ministre Moukagni Iwangou sur la reprise imminente des cours.

Eudes Rinaldy Leboukou

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,805FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES