Médias : Le sit-in des ex-employés de l’AGP suspendu en attendant la réaction du gouvernement

Le sit-in des ex-employés de l’Agence gabonaise de presse (AGP) n’aura plus lieu. Du moins, pas pour le moment. Le ministre d’Etat en charge de la Communication qui les a reçus, le 23 juin, assure que des solutions sont envisagées pour régler le problème de droits légaux et d’arriérés de salaire.

Annoncé à coup de renfort médiatique, le sit-in des ex-agents de l’Agence gabonaise de presse a été suspendu. Les concernés qui projetaient de manifester au siège de leur ancien employeur ont été reçus, le 23 juin, par le ministre de la Communication, Edgar Anicet Mboumbou Miyakou. Ce dernier leur a assuré que des efforts seront faits, avec diligence, pour leur permettre d’entrer dans leurs droits.

Licenciés depuis décembre 2017 pour des raisons économiques, les anciens employés de l’AGP broient du noir depuis lors. Faisant face aux contingences entrainées par la survenue du Covid-19, mais aussi offusqués par le règlement des soldes de tout compte à d’autres déflatés des entités ayant connus le même sort, ils ont décidé d’appeler l’attention du gouvernement.

Mis au courant d’un éventuel sit-in, le ministre de tutelle a reçu les concernés, ainsi que le directeur général de l’AGP, HelMut Moutchinga Boulingui et son prédécesseur, Fidèle Biteghe. Le point a été fait. Toutes les parties (Direction générale de l’AGP, Secrétariat général du ministère de la communication et même le ministère des Finances) ont assuré avoir joué leur partition en produisant les documents nécessaires à la résolution de cette affaire. «Je peux vous rassurer que lors de l’élaboration de la loi de finances rectificative qui est actuellement devant le parlement, le Premier ministre, Chef du gouvernement, avait insisté auprès du ministre de l’Economie et des Finances pour que toutes les situations d’ordre social soient régularisées», a indiqué le ministre de la Communication.

Satisfaits d’avoir été au moins entendus, les ex-agents ont suspendu leur mouvement d’humeur. «Le ministre a promis de faire un effort et ce que nous découvrons c’est que c’est la première fois qu’il est informé plus ou moins, de long en large, sur cette situation», a déclaré l’un des anciens journalistes de l’AGP, présent à cette rencontre. «Nous avons foi en ce que nous a dit le ministre, nous pensons qu’une solution va être trouvée», a ajouté un autre agent.

Les jours à venir permettront de valider ou non les promesses faites lors de cette réunion du 22 juin entre les ex-employés de l’AGP et le ministre de la Communication.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,337FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....