L’appel des syndicats : comme un flop

Après des vacances forcées et prolongées pour cause de la Covid-19, les 40 000 élèves inscrits en classes de Terminales sur l’ensemble du territoire national ont repris hier le chemin des salles de classe.

Pour cette rentrée inédite, les syndicats de ce secteur ont unanimement appelé les enseignants à ne pas répondre présent dans les classes compte tenu des préalables qui, selon eux, n’auraient pas été respectées. Hier, la ronde des reporters de « L’Union » dans les différents établissements publics et privés de Libreville a permis de dresser le tableau de cette reprise sous la marque “coronavirus”. Enseignants et apprenants avaient tous répondu présent dans leurs établissements respectifs. Les appels à bouder cette rentrée lancés par la Convention nationale des syndicats de l’éducation nationale (Conasysed) et le Syndicat de l’éducation nationale (Sena) n’ont donc pas été entendus.

Du côté d’Okala Mikolongo, les cours se déroulaient sans anicroche. Élèves et enseignants étant dans le respect de la distanciation exigée par les autorités. Même atmosphère au lycée Paul-Indjendjet-Gondjout (LPIG). L’heure est à la distribution des emplois du temps réaménagés. “Avec cette nouvelle organisation, il y a une question technique qui se pose : celle du volume horaire chez les enseignants. Les classes intermédiaires étant évacuées, les emplois du temps des enseignants sont désormais libérés, surtout pour ceux qui avaient des classes intermédiaires et celles des Terminales. Dans le même ordre, les enseignants ayant le niveau requis ont été mis à contribution pour accompagner ces élèves tout en travaillant avec l’enseignant titulaire pour une meilleure harmonisation des cours”, a expliqué le proviseur dudit établissement Fortunet Nguema Owono.

Rudy HOMBENET ANVINGUI

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Modèle de lettre du policier, gendarme et soldat patriotes

Voici la lettre type que nos policiers, gendarmes et soldats peuvent utiliser pour leur démission. Remplacez les éléments en gras souligné avec l’information qui...

Gabon: deux morts dans des manifestations contre les mesures anti-Covid

Des heurts entre la police et des manifestants qui participaient au concert des casseroles pour exiger l’allègement des décisions du gouvernement contre la propagation...

RDC: des policiers désormais en charge de la sécurité des résidences de Joseph Kabila

La garde rapprochée de l’ex–président Joseph Kabila démilitarisée en pleine crise avec son successeur Felix Tshisekedi. Désormais, ce sont des policiers qui assureront la...

Covid-19: les Gabonais sortent les casseroles pour protester contre le confinement

Au Gabon, concerts des casseroles à Libreville et dans plusieurs villes du pays. Démarré timidement mercredi, le mouvement a pris de l’ampleur la nuit...

Coronavirus: l’Afrique franchit officiellement la barre des 100 000 morts

L'Afrique, qui subit une seconde vague de coronavirus, a passé la barre des 100 000 morts depuis le début de la pandémie. Mais le...

Jusqu’où ira l’escalade entre le Soudan et l’Éthiopie ?

Les deux nations semblent avoir fait un pas de plus vers la guerre alors que leur différend frontalier dure depuis maintenant trois mois. Après...

Suivez-nous!

1,710FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES