Le dialogue OPEP-Gabon incarne le ferme soutien de l’Afrique à la stabilité du marché

La réunion bilatérale Opep-Gabon qui a eu lieu le 24 juillet a envoyé un nouveau signal quant à la force du dialogue et de la coopération entre l’Opep et les pays producteurs africains.

Un tel dialogue est essentiel pour le respect de l’accord de réduction de la production mondiale de l’Opep d’avril, auquel tous les pays membres africains de l’Opep participent. Le soutien du Gabon à la stabilité du marché mondial et à la coopération énergétique est important et donne confiance aux opérateurs et futurs investisseurs qui cherchent à faire des affaires en Afrique centrale.

« Le secrétaire général de l’Opep, Mohammed Sanusi Barkindo, est un défenseur de l’Afrique et a toujours indiqué clairement que le dialogue Opep-Afrique serait une priorité pour faire entendre la voix de l’Afrique sur la scène énergétique mondiale », a déclaré NJ Ayuk, président de la Chambre africaine de l’énergie.

« Le gouvernement du Gabon et le Ministère du Pétrole, du Gaz et des Mines du pays ont toujours été des participants actifs au dialogue mondial sur l’énergie entre l’Afrique et des institutions telles que l’Opep. Le Gabon a des agents publics engagés à lutter pour leur pays, leur peuple et la prospérité économique. Une telle démarche rend notre industrie meilleure pour les Africains et pour les investisseurs », a-t-il ajouté.

Le 12e cycle de licences offshore en cours au Gabon a été lancé en novembre 2018 et a déjà rencontré un succès significatif, qui s’est traduit par la signature d’un nombre record de CPP en Afrique subsaharienne l’année dernière. En réponse aux conditions de marché en cours et à la pandémie de Covid-19, le ministère du Pétrole, du Gaz et des Mines a prolongé la date limite de soumission au-delà du 30 avril 2020. Le cycle prolongé donne aux investisseurs l’occasion de continuer à étudier ce qui est l’une des frontières en amont les plus chaudes d’Afrique, avec 35 blocs proposés.

Le nouveau Code des Hydrocarbures du pays, la loi n ° 002/2019 du 16 juillet 2019, offre désormais un régime fiscal en amont plus compétitif, offre un environnement encore meilleur pour les investisseurs et favorise le développement de gisements marginaux par les acteurs locaux. Jusqu’au début de la pandémie de Covid-19 et aux réductions de production qui ont suivi, le Gabon a également réussi à inverser un déclin historique de la production pétrolière nationale et a fait de nouvelles découvertes importantes en mer.

Distribué par APO Group pour African Energy Chamber.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....