Lycée Mbélé : Les élèves orientés par l’Etat payeront leurs frais de scolarité

Les élèves orientés par l’Etat au Lycée privé de Nzeng-Ayong, Fondation Mbélé, devront désormais s’acquitter, eux-mêmes, de leurs frais de scolarité. Le gouvernement totalise trois ans de retard dans le paiement de ces frais.

Coup dur pour les parents dont les enfants sont orientés au Lycée privé de Nzeng-Ayong, Fondation Mbélé. Selon une note de la direction de cet établissement reconnu d’utilité publique, datée du 20 juillet, les élèves orientés par l’Etat devront désormais s’acquitter eux-mêmes de leurs frais de scolarité. Cette décision vise à pallier le déficit financier créé par le retard enregistré par l’Etat dans le paiement de ces frais.

Selon le proviseur adjoint, Jean Rémy Mbélé, cette décision entrera en vigueur à compter de l’année scolaire 2020-2021. «Les parents dont les élèves sont régulièrement orientés dans notre établissement par l’Etat («élèves concours») s’acquitteront intégralement des frais de scolarité de leurs enfants, conformément à l’échéancier de paiement mentionné dans les fiches de renseignement», a-t-il précisé. Toutefois, l’établissement indique que «ces frais, hormis les frais de dossier et de tenue scolaire, leur seront restitués après paiement intégral par l’Etat de la dette encourue (année 2018-1019 et 2019-2020) et après paiement intégral de l’année préfinancée par les parents d’élèves (2020-2021)».

Si le Lycée privée Mbélé ne donne pas le nombre total d’élèves orientés par le ministère de l’Education dans cette structure, il relève néanmoins que l’établissement a «préfinancé au cours de ces trois dernières années les études de ces enfants». «Notre Fondation se voit malheureusement dans l’incapacité financière de continuer à avancer ces frais de scolarité pour les années scolaires futures».

«Tout ceci est le signe que les choses vont mal dans ce pays. Si l’établissement n’avait pas sorti cette note, on n’aurait jamais su que l’Etat envoie les enfants dans cette école sans payer depuis trois ans. C’est regrettable et ça fait mal à nous parents qui avons des enfants dans cette situation», s’est indignée une parente d’élèves rencontrée à l’annexe de la Marie du 6e arrondissement.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....