Lycée Mbélé : Les élèves orientés par l’Etat payeront leurs frais de scolarité

Les élèves orientés par l’Etat au Lycée privé de Nzeng-Ayong, Fondation Mbélé, devront désormais s’acquitter, eux-mêmes, de leurs frais de scolarité. Le gouvernement totalise trois ans de retard dans le paiement de ces frais.

Coup dur pour les parents dont les enfants sont orientés au Lycée privé de Nzeng-Ayong, Fondation Mbélé. Selon une note de la direction de cet établissement reconnu d’utilité publique, datée du 20 juillet, les élèves orientés par l’Etat devront désormais s’acquitter eux-mêmes de leurs frais de scolarité. Cette décision vise à pallier le déficit financier créé par le retard enregistré par l’Etat dans le paiement de ces frais.

Selon le proviseur adjoint, Jean Rémy Mbélé, cette décision entrera en vigueur à compter de l’année scolaire 2020-2021. «Les parents dont les élèves sont régulièrement orientés dans notre établissement par l’Etat («élèves concours») s’acquitteront intégralement des frais de scolarité de leurs enfants, conformément à l’échéancier de paiement mentionné dans les fiches de renseignement», a-t-il précisé. Toutefois, l’établissement indique que «ces frais, hormis les frais de dossier et de tenue scolaire, leur seront restitués après paiement intégral par l’Etat de la dette encourue (année 2018-1019 et 2019-2020) et après paiement intégral de l’année préfinancée par les parents d’élèves (2020-2021)».

Si le Lycée privée Mbélé ne donne pas le nombre total d’élèves orientés par le ministère de l’Education dans cette structure, il relève néanmoins que l’établissement a «préfinancé au cours de ces trois dernières années les études de ces enfants». «Notre Fondation se voit malheureusement dans l’incapacité financière de continuer à avancer ces frais de scolarité pour les années scolaires futures».

«Tout ceci est le signe que les choses vont mal dans ce pays. Si l’établissement n’avait pas sorti cette note, on n’aurait jamais su que l’Etat envoie les enfants dans cette école sans payer depuis trois ans. C’est regrettable et ça fait mal à nous parents qui avons des enfants dans cette situation», s’est indignée une parente d’élèves rencontrée à l’annexe de la Marie du 6e arrondissement.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Modèle de lettre du policier, gendarme et soldat patriotes

Voici la lettre type que nos policiers, gendarmes et soldats peuvent utiliser pour leur démission. Remplacez les éléments en gras souligné avec l’information qui...

Gabon: deux morts dans des manifestations contre les mesures anti-Covid

Des heurts entre la police et des manifestants qui participaient au concert des casseroles pour exiger l’allègement des décisions du gouvernement contre la propagation...

RDC: des policiers désormais en charge de la sécurité des résidences de Joseph Kabila

La garde rapprochée de l’ex–président Joseph Kabila démilitarisée en pleine crise avec son successeur Felix Tshisekedi. Désormais, ce sont des policiers qui assureront la...

Covid-19: les Gabonais sortent les casseroles pour protester contre le confinement

Au Gabon, concerts des casseroles à Libreville et dans plusieurs villes du pays. Démarré timidement mercredi, le mouvement a pris de l’ampleur la nuit...

Coronavirus: l’Afrique franchit officiellement la barre des 100 000 morts

L'Afrique, qui subit une seconde vague de coronavirus, a passé la barre des 100 000 morts depuis le début de la pandémie. Mais le...

Jusqu’où ira l’escalade entre le Soudan et l’Éthiopie ?

Les deux nations semblent avoir fait un pas de plus vers la guerre alors que leur différend frontalier dure depuis maintenant trois mois. Après...

Suivez-nous!

1,701FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES