spot_imgspot_img

Le taux d’endettement du Gabon n’inquiète pas Jean-Marie Ogandaga

DIG/ La progression du niveau d’endettement du Gabon ne semble pas faire frémir l’exécutif.

Estimée à 5600 milliards de francs à fin mars 2020 par la direction générale de dette, elle apparaît, selon le ministère de l’Economie, encore largement soutenable.

D’après le Comité national économique et financier (Cnef) pour le compte du Gabon qui s’est réuni, la semaine dernière au siège nationale de la BEAC, le taux d’endettement du Gabon se situe à 54 % du PIB.

Un taux jugé plutôt satisfaisant et, qui n’est pas de nature à inquiéter le gouvernement, estime le ministre de l’Economie et de la Relance, Jean-Marie Ogandaga.

«Notre taux d’endettement est de 54% du PIB, alors qu »au niveau de la sous-région, on nous autorise à aller jusqu’à 70 %. Donc, nous sommes assez confortable », s’est-il réjoui.

Selon le Cnef, au premier trimestre 2020, l’économie gabonaise a su maintenir les quatre critères de convergences de la Cémac.

Outre la dette, le taux d’inflation du Gabon s’est situé à moins de 2% alors que la barre régionale précise que l’inflation ne doit pas excéder 3%.

Enfin, le taux de couverture extérieure est à plus de 75 %, avec une non-accumulation d’arriérés, a souligné le ministre Ogandaga.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES