Le taux d’endettement du Gabon n’inquiète pas Jean-Marie Ogandaga

DIG/ La progression du niveau d’endettement du Gabon ne semble pas faire frémir l’exécutif.

Estimée à 5600 milliards de francs à fin mars 2020 par la direction générale de dette, elle apparaît, selon le ministère de l’Economie, encore largement soutenable.

D’après le Comité national économique et financier (Cnef) pour le compte du Gabon qui s’est réuni, la semaine dernière au siège nationale de la BEAC, le taux d’endettement du Gabon se situe à 54 % du PIB.

Un taux jugé plutôt satisfaisant et, qui n’est pas de nature à inquiéter le gouvernement, estime le ministre de l’Economie et de la Relance, Jean-Marie Ogandaga.

«Notre taux d’endettement est de 54% du PIB, alors qu »au niveau de la sous-région, on nous autorise à aller jusqu’à 70 %. Donc, nous sommes assez confortable », s’est-il réjoui.

Selon le Cnef, au premier trimestre 2020, l’économie gabonaise a su maintenir les quatre critères de convergences de la Cémac.

Outre la dette, le taux d’inflation du Gabon s’est situé à moins de 2% alors que la barre régionale précise que l’inflation ne doit pas excéder 3%.

Enfin, le taux de couverture extérieure est à plus de 75 %, avec une non-accumulation d’arriérés, a souligné le ministre Ogandaga.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....