Indemnité Covid-19 : Du retard à l’allumage ?

L’indemnité Covid-19 annoncée le 21 mai dernier, par le président Ali Bongo, n’a toujours pas été versée aux concernés. Un retard qui interpelle alors que la maladie est toujours active. Qu’est-ce qui bloque ?

Lors d’une adresse à la nation, le 21 mai, le président de la République, Ali Bongo Ondimba, annonçais la création d’une indemnité Covid-19 visant à encourager le personnel de Santé, engagé dans la lutte contre la pandémie. Plus de deux mois après cette annonce, les agents concernés attendent toujours la matérialisation de cette promesse.

Selon le quotidien l’Union du 4 août 2020, le Vice-président de la Commission d’étude de l’indemnité Covid-19, le syndicaliste Serghes Mickala Moundouga, explique que «les discussions entre les partenaires sociaux, le donateur, ainsi que la tutelle ont pris du temps». «Il fallait s’accorder sur les déterminants. Savoir qui devrait être bénéficiaire de la prime. Ensuite, fournir les données ou les listes des agents de toutes les structures identifiées au ministère du Budget», a-t-il dit.

Le syndicaliste explique que s’il a été facile d’avoir tous les noms des agents émargeant au Trésor, il n’en a pas été de même pour la main d’œuvre non-permanente ou encore pour les agents affectés et sans poste budgétaire. Des agents n’ayant donc pas de salaire et donc d’identifiants, mais qui travaillent dans des structures sanitaires et agissent dans le cadre de la riposte contre le Covid-19. C’est le cas également des vacataires, des médecins internes, encore étudiants, utilisés dans des structures et qui doivent aussi être bénéficiaires de cette prime.

Au-delà du recensement, il y a les critères spécifiques à définir pour pouvoir bénéficier de l’indemnité Covid-19. S’appuyant toujours sur le syndicaliste, L’Union indique qu’ «il faut être dans une structure de soins, c’est-à-dire un hôpital, un centre de santé, une infirmerie, un centre national de transfusion sanguine, un centre national d’hémodialyse …». «Nous sommes dans le principe de contamination généralisée ou communautaire. Toutes les structures et leurs agents prenant désormais en charge les cas Covid-19», a expliqué Serghes Mickala Moundouga.

Selon L’Union, plus de 8000 agents sont concernés par cette prime. Ils devront bénéficier dans les prochains jours de cette indemnité annoncée par le chef de l’Etat pour motiver les agents impliqués dans la lutte contre le Covid-19.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....