Relance économique : Le Gabon fait le choix de l’endettement

Le nouveau chef du gouvernement a présidé, le 3 août, son premier Conseil interministériel. Rose Christiane Ossouka Raponda et son équipe ont examiné plusieurs projets de lois et ordonnances devant permettre au Gabon de relancer son économie et de reformer certains secteurs.

Le Premier ministre Rose Christiane Ossouka Raponda a présidé le 3 août, par visioconférence, son premier Conseil interministériel. Plusieurs textes concernant plusieurs secteurs y ont été examinés. En matière de relance économique, informe la Primature, Jean Marie Ogandaga a présenté le projet d’ordonnance autorisant l’Etat à contracter un emprunt d’un montant de 2 millions 778 mille euros. Soit un peu plus de 60 milliards 858 millions de francs CFA auprès de la Banque africaine de développement (Bad).

Le ministre en charge de l’Economie a également présenté le projet d’ordonnance autorisant l’Etat à contracter un emprunt d’un montant de 44 millions 839 mille euros, soit un peu plus de 29 milliards 412 millions de francs CFA auprès du Fonds spécial Africa Growing Together, par le biais de la Bad agissant en qualité d’Administrateur du Fonds. Toujours dans cette logique, un troisième projet de texte autorise l’Etat à contracter toujours auprès de la Bad, un emprunt d’un montant de 100 millions 500 mille euros, soit un peu plus de 65 milliards 923 mille francs CFA a été examiné.

Le ministre du Budget et des Comptes Publics, Sosthène Ossoungou Ndibangoye a, pour sa part, proposé un projet de décret instituant et fixant les modalités de versement d’une indemnité de risque aux personnels de santé dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. Le ministre des Relations avec les institutions constitutionnelles et les autorités administratives indépendantes, Denise Mekam’ne, a présenté deux projets d’ordonnance. Selon la Primature, l’un devrait permettre de modifier et compléter certaines dispositions de la Loi n°001/2011 du 25 septembre 2011, relative à la protection des données à caractère personnel et l’autre portant création, organisation et fonctionnement de l’Autorité nationale de vérification et d’audit.

S’agissant du ministère de l’Intérieur, Lambert Noël Matha a présenté un projet de décret fixant certaines modalités d’application de la Loi n°35/62 du 10 décembre 1962, relative aux associations. Madeleine Berre a quant à elle, soumis au Conseil un projet d’ordonnance portant création, attribution et organisation de l’Agence nationale de formation technique et professionnelle tandis que le ministre des Sports, de la jeunesse, chargé de la vie associative, Franck Nguema, a fait une communication sur le projet d’ordonnance portant création, attribution et fonctionnement de l’Organisation nationale anti-dopage du Gabon.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....