Rentrée Politique: L’enfant du pays, le Dr. Daniel Mengara, s’est adressé aux Gabonais ce mardi 10 novembre

L’ENFANT DU PAYS, LE DR. DANIEL MENGARA, PRÉSIDENT DU MOUVEMENT « BONGO DOIT PARTIR », S’ADRESSERA AUX GABONAIS CE MARDI 10 NOVEMBRE
 
Chers compatriotes
 
L’enfant du pays, le Dr. Daniel Mengara, est de retour. L’homme du « non » radical aux Bongo est de retour. Il s’adressera aux Gabonais ce mardi 10 novembre à 19h00, heure du Gabon.
 
Abonnez-vous et connectez-vous à la chaîne YouTube (youtube.com/bdpgabon) du mouvement Bongo Doit Partir ce mardi 10 novembre à 19h00 heure du Gabon pour écouter l’enfant du pays et commencer avec lui, le Dr. Daniel Mengara, le combat final contre les Bongo et Twitter (twitter.com/bdpgabon) du mouvement Bongo Doit Partir ce mardi 10 novembre à 19h00 heure du Gabon pour ne rien rater et préparer avec l’enfant du pays, le Dr. Daniel Mengara, le seul vrai combat de libération nationale qui vaille la peine d’être mené contre les Bongo : La rue.Abonnez-vous et connectez-vous à la page Facebook (BDP GABON NOUVEAU (Bongo Doit Partir)
 
Abonnez-vous au site du mouvement Bongo Doit Partir (bdpmodwoam.org) pour ne plus rien rater du combat final qui se prépare, loin des improvisations.
 
Oui, le temps est venu.
 
Le Dr. Daniel Mengara, c’est l’enfant du pays : Oui, l’enfant du pays, celui-là même qui avait vaincu le régime des Bongo en 1990 en déclenchant les grèves estudiantines qui ont arraché la Conférence Nationale et le multipartisme des mains d’Omar Bongo alors qu’il n’avait que 22 ans.
 
Celui-là qui, en créant le mouvement Bongo Doit Partir en 1998 s’est érigé en précurseur mondial du cyber-activisme. Celui-là qui, en 1998, avait conclu que le Gabon ne changera jamais par une élection, que le changement ne viendra au Gabon que par le pouvoir démocratique de la rue.
 
Oui, celui-là, le fondateur de la seule idéologie véritablement révolutionnaire que le Gabon ait connue depuis la mainmise coloniale française au Gabon et qu’il a présentée aux Gabonais dans son nouveau livre publié chez L’Harmattan, Le Gabon en Danger : Du Devoir de Réforme au Devoir de Violence : Autopsie d’une République monarchique « bananisée » en état de déliquescence (Visiter : http://editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue…).
 
Par amour pour son pays et compte tenu de l’état de déliquescence chronique dans lequel le Gabon se trouve, le Dr. Daniel Mengara après un long silence de méditation s’apprête à renouer avec les Gabonais qui pensent comme lui que rien de bon ne peut se passer au Gabon tant qu’un Bongo sera au pouvoir. Il va engager avec les Gabonais qui ne veulent plus se laisser berner par les oppositions de carnets d’adresses, les oppositions électoralistes et les oppositions de réconciliations nationales le seul vrai combat, qu’il ira lui-même mener frontalement sur le terrain au Gabon même avec les Gabonais qui en ont marre, loin des improvisations et des compromissions. En 1990, le Dr. Mengara a vaincu les Bongo en leur arrachant la Conférence Nationale et le multipartisme. Le Dr. Mengara les vaincra de nouveau et, cette fois, pour leur arracher la démocratie et la dignité des Gabonais.
 
Mais pour mener ce combat jusqu’à la victoire, chacun doit faire sa part. Le Dr. Daniel Mengara ne peut le faire tout seul. Il a besoin de vous, Gabonais de tous bords qui pensent comme lui que Bongo Doit Partir. Cette fois, nous n’avons plus droit à l’erreur. Préparons ensemble le retour de l’enfant du pays au Gabon, pour que nous disions nous-mêmes aux Bongo, nous tous, en plein visage : « Plus jamais. Pas cette fois ».
 
Gabonaises et Gabonais, rejoignez le combat final, le combat de la libération nationale. Rejoignez l’enfant du pays, le Dr. Daniel Mengara ; rejoignez le mouvement « Bongo Doit Partir » et préparons ensemble la chute du régime des Bongo, en vue de la construction d’un Gabon nouveau. Nous ne pouvons plus improviser le changement. Nous ne pouvons plus compter sur des élections perdues d’avance. Nous ne pouvons plus compter sur l’illusion des carnets d’adresses. Nous ne voulons plus discuter, nous ne voulons plus négocier.
 
Ne nous posons plus de questions. Ce n’est plus le temps du « On va encore faire comment ? ».
 
Il n’y a qu’une seule solution : LA RUE. Comme en 1990. Comme au Burkina Faso. Comme au Mali. Comme au Soudan. Comme en Tunisie.
 
Le Dr. Daniel Mengara lui-même, le moment venu, sera avec vous, dans la rue. Sur le terrain.
 
Ce n’est donc plus « on a dit » ; venez écouter de vous-même, ce mardi 10 novembre, le vrai message de la libération nationale, et engagez-vous !
 
Chez nous au BDP, on dit : « Rien de bon ne peut se passer au Gabon tant qu’un Bongo sera au pouvoir ». Si vous êtes d’accord, rejoignez-nous. Si vous pensez que les Bongo doivent partir, rejoignez-nous.
 
Avec l’enfant du pays, on ne joue plus le jeu politique, on défie la politique ; on ne tergiverse plus, on défie et on chasse les ennemis du peuple, pour que les Gabonais reprennent enfin la destinée de leur pays en mains.
 
Le temps est venu pour tous les Gabonais de dire : « Plus jamais, pas cette fois ».
Le temps est venu pour tous les Gabonais de dire : « Bongo Doit Partir ».
Rendez-vous ce mardi 10 novembre à 19h00, heure du Gabon.
 
Pour vos adhésions et contributions, un seul endroit : BDP-MODWOAM : bdpmodwoam.org

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Les troublantes révélations sur le patrimoine immobilier de la famille Bongo aux USA

DIG/ L’organisme indépendant « Organized Crime and Corruption Reporting Project » vient de publier le résultat d’une enquête journalistique menée par Pierre Dupont (Ecrivain...

Gabon: face au «risque d’insolvabilité», un nouveau programme avec le FMI en vue

Comme annoncé par les administrateurs du Fonds monétaire international (FMI) en août dernier, les autorités gabonaises devraient finalement se résoudre à repenser une stratégie...

Interview du Dr. Daniel Mengara sur Afrique 2050: L’avenir de l’Afrique est dans le panafricanisme

02:03:17
Ce dimanche 15 novembre 2020, le Dr. Daniel Mengara était l'invité du Dr. Mouketou sur l'émission Afrique 2050 du Jacques Roger Show. Le Dr....

Covid-19 : Plus que 65 cas actifs au Gabon !

A ce jour, le Gabon ne compte plus que 65 cas actifs au Covid-19, dix patients hospitalisés et 7 en réanimation © DR Considéré par...

Alpha Condé: «Il n’y a pas de chasse aux sorcières en Guinée»

Le président de la République de Guinée, Alpha Condé, réélu pour un troisième mandat à la tête du pays après un processus controversé, est...

Côte d’Ivoire : « Le dialogue, oui, mais des actes d’apaisement d’abord ! »

CONDITIONS. Dans une déclaration commune, l'opposition, autour du PDCI et du FPI, demande la fin des poursuites judiciaires contre tous ses leaders. « Avant...

Suivez-nous!

1,385FansLike
125FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Les troublantes révélations sur le patrimoine immobilier de la famille Bongo aux USA

DIG/ L’organisme indépendant « Organized Crime and Corruption Reporting Project » vient de publier le résultat d’une enquête journalistique menée par Pierre Dupont (Ecrivain...

Gabon: face au «risque d’insolvabilité», un nouveau programme avec le FMI en vue

Comme annoncé par les administrateurs du Fonds monétaire international (FMI) en août dernier, les autorités gabonaises devraient finalement se résoudre à repenser une stratégie...
02:03:17

Interview du Dr. Daniel Mengara sur Afrique 2050: L’avenir de l’Afrique est dans le panafricanisme

Ce dimanche 15 novembre 2020, le Dr. Daniel Mengara était l'invité du Dr. Mouketou sur l'émission Afrique 2050 du Jacques Roger Show. Le Dr....

Covid-19 : Plus que 65 cas actifs au Gabon !

A ce jour, le Gabon ne compte plus que 65 cas actifs au Covid-19, dix patients hospitalisés et 7 en réanimation © DR Considéré par...

Alpha Condé: «Il n’y a pas de chasse aux sorcières en Guinée»

Le président de la République de Guinée, Alpha Condé, réélu pour un troisième mandat à la tête du pays après un processus controversé, est...