spot_imgspot_img

Gabon : Un an de prison encore pour Bertrand Zibi

L’ancien député de Bolossoville (Minvoul) et soutien en 2016 de Jean Ping a été fixé, le 1er mars, sur son sort. Bertrand Zibi Abeghe a été condamné par la cour d’appel de Libreville, à 6 ans de prison, pour détention illégale d’arme à feu, instigation aux violences et voie de fait.

La Cour d’appel judiciaire de Libreville a requis, le 1er mars 2021, la confirmation des peines de prison prononcées en juillet 2019, en première instance, contre l’ancien député démissionnaire du Parti démocratique gabonais (PDG), Bertrand Zibi Abeghe, pour détention illégale d’arme à feu, instigation aux violences et voie de fait.

Le jugement est qualifié de « mystérieux » par l’un de ses avocats, Me Charles-Henri Gey, qui attend de connaître le contenu de l’ « instrumentum » ayant motivé cette décision de la Cour d’appel qui ne correspondrait pas à la réalité des faits reprochés à son client. « C’est un grand jour pour la justice gabonaise parce que nous avons eu la faiblesse de penser qu’à l’issue de nos plaidoiries, la Cour d’appel acterait que les infractions ne sont pas constituées », a-t-il regretté.

S’agissant des deux principales accusations pesant sur son client, Me Charles-Henri Gey assure qu’ils ont démontré que l’arme ayant été présentée au tribunal, ne correspond pas à l’arme qui a été trouvée au domicile de Bertrand Zibi. En conséquence, l’infraction de détention illégale d’arme à feu ne peut pas être constituée. Quant à l’instigation aux violences contre le plaignant, Kemebiel, les personnes ayant commis ces violences ont elles-mêmes soutenu qu’elles n’ont pas été commises sur instruction ou recommandation de Bertrand Zibi. Par déduction logique, ce fait n’est également pas constitué. « En conséquence la Cour d’appel devait infirmer la décision du tribunal et déclarer Zibi non coupable », estime Me Charles-Henri Gey.

La Cassation pour la suite

Pas du tout satisfait de l’issue du procès de ce 1er mars, et refusant de se contenter d’une telle décision, même s’il ne lui reste qu’une année à passer en prison, Bertrand Zibi a décidé de se pourvoir en Cassation. « C’est une décision qui ne correspond pas à ce qu’il a fait, parce qu’il n’a jamais commis ces actes-là. Bertrand Zibi veut que justice lui soit rendue. Nous allons donc nous pourvoir en cassation. Telles sont les instructions qu’il a donné à ses avocats », a déclaré Me Gey.

Bertrand Zibi Abeghe est entré à la prison centrale de Libreville à la suite de son interpellation, dans le sillage des émeutes ayant suivi l’élection présidentielle de 2016. En juillet 2019, l’ancien député démissionnaire de Minvoul, avait été condamné par le tribunal première instance de Libreville à 6 ans de prison. Ses avocats avaient fait appel de ce verdict.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,805FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES