spot_imgspot_img

Gabon: Présidentielle 2009 / Casimir Oyé Mba fait de la lutte contre la corruption l’une de ces priorités

Libreville, 22 août (GABONEWS) – Le candidat indépendant à l’élection présidentielle, ancien ministre des Mines, de l’Energie, du Pétrole et des Ressources hydrauliques, Casimir Oyé Mba, qui a succédé à Victoire Lasseny Duboze ce samedi, sur le plateau de l’émission « Le Débat » diffusée sur les chaînes nationales de télévision, a également placé la lutte contre la corruption au centre de son projet politique.

« La lutte contre la corruption doit être menée avec vigueur, avec fermeté sans complaisances aucunes, parce que c’est un mal qui gangrène le pays », a indiqué M. Oyé Mba.

Confirmant sa volonté de lutter contre ce « phénomène », l’ancien hiérarque du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir) a proposé une reforme du système judicaire caractérisée par la « création dans les tribunaux d’une branche spéciale, ayant pour prérogative, l’assainissement indispensable des finances publiques ».

Par ailleurs, le candidat indépendant, sous réserve de succès à la prochaine présidentielle, s’est engagé dès le premier septembre à « la formation d’un gouvernement moins obèse que celui de ces dernières années ».

Interrogé sur ses projets de révision de la convention de Belinga, dont il avait été l’un des signataires, l’ancien ministre des Mines, a certifié s’inscrire dans une perspective de renégociation avec les responsables chinois, tout en levant tout équivoque apposé à ce dossier.

« La signature de cette Convention minière n’a pas été faite en catimini, elle a été faite à la présidence de la République en présence de hauts représentants », a t-il précisé, affirmant s’exprimer sous le contrôle de journalistes présents ce jour.

Sur le plan économique enfin, l’ancien gouverneur de la Banque des Etats d’Afrique Centrale (BEAC), s’est insurgé contre certains « budgets croupions », et à appelé au « relèvement substantiel du budget d’investissement du Gabon », ainsi qu’à à la mise en place d’une politique agricole pour amener le Gabonais à produire d’avantage » et à lutter contre la concurrence des pays limitrophes tel que le Cameroun.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES