spot_imgspot_img

Estuaire-social : Les populations du village Ivinda réclament de l’eau potable

Les populations du village Ivinda, dans le département du Cap Estérias (25 km au nord de Libreville) ont réclamé de l’eau potable ce mercredi au cours d’une réunion dans cette bourgade, a constaté surplace un journaliste de l’AGP.

L’adjoint du chef de ce village, François Tanian qui s’exprimait au nom des populations souhaite voir les nouvelles autorités du pays doter cette localité où vivent plus de 400 âmes, des bornes fontaines.

Il estime que cela est possible, mais que les gouvernants, faute d’avoir un contact direct les villageois ignorent souvent les problèmes que rencontrent ces derniers au quotidien.

C’est dans ce sens qu’il a enjoint à la presse de sensibiliser les décideurs politiques sur les difficultés d’accès à l’eau potable dans cette contrée.

‘’Nous comptons sur vous pour informer le gouvernement’’, s’est exprimé l’auxiliaire de commandement, s’adressant aux journalistes.

Outre le problème d’accès à l’eau potable, les habitants de ce village sont confrontés également aux difficultés liées au manque de structures sanitaires et éducatives.

A en croire les villageois, plusieurs dizaines d’enfants à l’âge d’être scolarisés sont assis à la maison, alors que les malades peuvent mourir facilement d’un paludisme, l’hôpital le plus proche de ce village étant à plus de 20 kilomètres (Premier Campement).

Les populations de ce village vivent pour la plus part des activités agricoles et de la pêche. Le manque d’électricité et d’une route praticable en toute saison également empêche le développement des activités lucratives.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES