spot_imgspot_img

Gabon : Owendo en croisade pour la survie de l’enfant

Le centre communautaire d’Owendo est actuellement en campagne pour la survie de l’enfant. Cette initiative du ministère de la Santé vise notamment la promotion de l’allaitement maternel et le dépistage du VIH Sida.

Le ministère de la Santé en partenariat avec le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) a lancé depuis le 31 août à Owendo la semaine pour le suivie de l’enfant. Les agents de la santé sont déployés sur le terrain pour sensibiliser toutes les populations de la Commune d’ Owendo sur les différents maux qui affectent leur santé quotidienne, notamment celle des enfants.

La promotion de la santé de l’enfant sera axée sur la sensibilisation de quatre comportements clés dans le domaine de la santé : l’allaitement maternel exclusif jusqu’à l’âge de 6 mois, le lavage hygiénique des mains, l’utilisation de la solution réhydratation orale en cas de diarrhée et le dépistage du VIH Sida pour les femmes enceintes.

La caravane mobile se déplacera sur toute la zone A de la commune d’Owendo qui va du port d’Owendo jusqu’Alénakiri en passant par la cité Comilog, Awoungou et aussi sur la zone B qui couvre la zone du carrefour SETRAG jusqu’au pont Nomba, le quartier Razel, la Mairie et Akournam 1. Elle terminera son périple derrière l’Hôpital pédiatrique d’Owendo, afin de vacciner tous les enfants de 0 à 11 mois et toutes les femmes enceintes.

La caravane va également déparasiter et supplémenter en vitamines «A», les enfants de 1 à 5 ans. Ces actions découleront par ailleurs sur la campagne de lutte contre le paludisme, la distribution gratuite des moustiquaires imprégnées aux femmes enceintes et aux enfants de 0 à 5 ans sur présentation d’un carnet de santé.

«La santé communautaire consiste aujourd’hui, à aller vers les populations, contrairement à l’ancienne stratégie qui consistait à rester au sein des Centres de santé pour recevoir et attendre les malades. Bien avant, le curatif était pris en compte, par conséquent, nous essayons de faire la promotion de la santé communautaire, il est question aujourd’hui, de transporter les services de santé vers les populations pour sensibiliser l’ensemble des ménages», a expliqué le docteur Metou M’ebanega Jeannot. Cette campagne menée par le centre communautaire de cette commune s’achève le 4 septembre prochain

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES