spot_imgspot_img

Renforcer les capacités nationales dans l’analyse du risque phytosanitaire

Le renforcement des capacités nationales dans la pratique de l’analyse du risque phytosanitaire est au centre d’un atelier de formation ouvert mercredi à Libreville.

Conjointement organisé par le ministère de l’agriculture et l’organisation des Nations unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), la rencontre de trois jours (15-18 septembre), entre dans le cadre de la Convention internationale pour la protection des végétaux à laquelle le Gabon a adhéré le 23 avril 2008.

Outre le renforcement des capacités dans la pratique de l’analyse du risque phytosanitaire et la surveillance, l’atelier, qui concerne les agents administratifs du ministère de l’Agriculture, de l’élevage, de la pêche et du développement rural, vise aussi à faciliter les échanges internationaux des produits végétaux et préserver le territoire national de l’introduction d’organismes nuisibles aux cultures et à la faune sauvage.

Selon les organisateurs, la formation des agents du ministère de l’agriculture à l’analyse du risque phytosanitaire devrait permettre de réduire l’importation intensive des végétaux et produits végétaux, qui représentent une sérieuse menace pour la sécurité alimentaire du pays.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES