spot_imgspot_img

Une première dans l’histoire du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme : les États –Unis s’engagent à hauteur de 4 milliards de dollars

Le Coordonnateur de US Global AIDS Eric Goosby a annoncé ce mardi, à New-York, que les États-Unis , sous la direction du président Obama et Mme Clinton , secrétaire d’Etat, vont octroyer 4 milliards de dollars américains ( plus de 2 mille milliards de francs CFA) au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme pour la période 2011-2013 ; ce qui représente l’engagement est le plus important jamais effectué par un donateur au Fonds mondial, souligne un communiqué reçu par GABONEWS.
Ce premier engagement pluriannuel des États-Unis au Fonds mondial offrira un financement prévisible pour les millions de personnes dans le besoin urgent de sauvetage des programmes de traitement et de prévention, notamment en Afrique, d’autant plus que le geste constitue l’une des plus fortes augmentations par un pays donateur individuel au Fonds mondial pour cette période de reconstitution, précise-t-on.

Le Gouvernement américain a été le premier et reste le principal donateur au Fonds mondial avec un montant cumulé promis de 10,5 milliards de dollars depuis la création de l’organisation en 2002.

COMPLETER LES EFFORTS BILATERAUX

La contribution des États-Unis au Fonds mondial vient compléter les efforts bilatéraux importants du pays fournit à la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

«Grâce à cet engagement de trois ans, les États-Unis ont montré leur engagement ferme envers les efforts internationaux de lutte contre le sida , la tuberculose et le paludisme », explique Michel Kazatchkine, Directeur exécutif du Fonds mondial .

 » Ils sont les bienvenus et envoient un signal fort aux autres bailleurs de fonds que les États- Unis se sont engagés à mener une lutte mondiale contre les maladies infectieuses. Ensemble, nous avons commencé à faire reculer le sida, la tuberculose et le paludisme dans de nombreux pays, et contribuer à l’accès au traitement du sida à plus de 4 millions de personnes. Le nouvel engagement permettra de renforcer cet effort commun au cours des années à venir », S’est-il prononcé.

Le Fonds mondial – qui finance des programmes fondés sur les propositions soumises par 144 pays demandeur admissible – a souligné un financement de scénarios entre13 milliards et 20 milliards de dollars nécessaires pour les trois prochaines années.

Étant donné la part importante du Fonds de financement mondial pour la santé , la réussite ou l’échec à obtenir de nouveaux fonds pour les trois prochaines années auront un impact significatif sur la capacité du monde à atteindre la santé Objectifs du Millénaire pour le développement (ODM)d’ici à 2015, a-t-on signalé .

Plus de 40 pays donateurs, les fondations privées et les sociétés sont réunis à New York ce mardi pour reconstituer les ressources du Fonds mondial pour la période 2011-2013.

PARTENARIAT PUBLIC/PRIVE

Le Fonds mondial est un partenariat public / privé visant à récolter et à décaisser des ressources supplémentaires pour prévenir et traiter le VIH / sida, la tuberculose et le paludisme.

Depuis sa création en 2002, le Fonds mondial est devenu le financier dominant des programmes de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, avec des ressources de 19,4 milliards de dollars pour plus de 600 programmes dans 145 pays.

À ce jour, les programmes soutenus par le Fonds mondial ont sauvé 5,7 millions des vies en fournissant des traitements contre le sida pour 2,8 millions de personnes, le traitement anti -tuberculeux pour 7 millions de personnes et la distribution de 122 millions de moustiquaires imprégnées d’insecticide pour la prévention du paludisme.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES