spot_imgspot_img

AREVA fait don d’une halte garderie à la localité de Mounana

Le groupe nucléaire français AREVA a fait don d’une halte garderie à Mounana, localité de la province du Haut-Ogooué, dans le sud-est du Gabon, où la Compagnie des mines d’uranium de Franceville (COMUF), une de ses filiales, a exploité l’uranium pendant près de quatre décennies, a appris l’AGP.

La ministre gabonaise de la Santé, Alphonsine Mbié N’na, était attendue vendredi à Franceville, le chef-lieu de la province. Elle doit réceptionner le lendemain la halte-garderie, une structure destinée à accueillir des enfants issus de jeunes filles mères à la situation économique précaire et en provenance de familles démunies.

La halte garderie est une nouvelle opération à caractère social initiée à Mounana par le groupe AREVA, après l’Observateur de santé de Mounana (OSM) mis en place sous la pression des quelque 1056 anciens employés de la COMUF, de l’Etat gabonais et de certaines ONG, dont Sherpa.

Alors que l’exploitation de l’uranium sur le site de Mounana, à 500 km au sud-est de Libreville, a pris fin en juin 1999, faute de réserves économiquement exploitables, des anciens agents de la COMUF s’estiment aujourd’hui infectés à la suite de leur exposition à l’uranium pendant qu’ils étaient en fonction.

L’OSM, qui a démarré ses prestations lundi dernier, doit étudier l’impact sanitaire des activités de la COMUF sur ses anciens agents et les populations locales qui se plaignent, pour la plupart, de maladies en rapport avec la radioactivité.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES