spot_imgspot_img

Société / Rentrée Scolaire / Intensification des mouvements de voyage dans le pays

La rentrée des classes 2010-2011 a provoqué un déferlement de population, notamment des élèves qui quittent, via des voyages, les villes ou villages où ils ont passé les vacances pour rejoindre les centre urbains ou ruraux où ils devront fréquenter cette année, a constaté GABONEWS dans plusieurs points d’embarquement.

L’intensification des mouvements de voyage observée en cette période de rentrée scolaire est une occasion pour les compagnies de transports terrestres, aériens, maritimes et ferroviaires de se frotter les mains au regard du redoublement du trafic qui induit inéluctablement une augmentation de leurs chiffres d’affaire.

« Je ne peux pas révéler ma recette journalière. Mais une chose est vraie, ça marche avec l’abondance des clients », a déclaré le routier – surnom des chauffeurs travaillant pour des agences de transport terrestre – prêt à quitter la gare routière du PK8, devenue le théâtre de différents mouvements, pour le sud du Gabon.

Pour un client, Samba Mayola Prinsdo, en partance Port-Gentil, cette semaine par voie maritime, le même engouement est perceptible au quai à Owendo.

« En ce moment, les places sont réservées une semaine avant le départ », a-t-il fait remarquer.

Aussi, le constat effectué par notre reporter démontre que les destinations d’Oyem (nord), Port-Gentil (ouest), Mouila et Tchibanga, dans le sud, ainsi que Franceville (sud-est) sont les plus prisées.

Chaque jour, depuis la semaine dernière, ils sont nombreux à quitter ou à regagner la capitale gabonaise, rapporte un agent en service dans une agence de voyage.

« C’est à cette période que les transporteurs réalisent leur meilleur chiffre d’affaire de l’année », a dit, pour sa part, un élève ayant regagné Libreville, au terme de deux mois de vacances passées à Franceville.

En effet, il faut débourser près de 20.000 francs CFA pour rallier Bitam à Libreville et environ 42.000 francs CFA pour rallier Libreville à Franceville.

Cette période voit également augmenter le nombre d’agences de voyage surtout celle devant desservir par voir terrestre.

Cependant, avec cette intensification de l’activité dans ce secteur des transports, c’est aussi l’heure des dangers avec l’arrivée des « vendeurs d’illusion » qui mettent aussi sur le terrain des véhicules vétustes et ne répondant pas aux normes pour exercer en toute quiétude.

Raison pour laquelle certains parents interrogés souhaitent une vigilance de la part des autorités pour éviter des catastrophes qui pourraient causer des pertes dans les familles.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES