spot_imgspot_img

Eric D. Benjaminson en pédagogue engage la jeunesse de Franceville à se prendre en charge

L’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique (USA) au Gabon, Eric D. Benjaminson qui effectuait une visite de travail dans la province du Haut Ogooué, notamment à Franceville, a échangé avec les élèves du lycée Eugène Marcel Amogho à qui il a demandé de mettre à profit tout ce qu’ils disposent comme atouts au service de leur éclosion sociale et du développement de leur pays avant de regarder du côté des dirigeants qui ont également leur rôle à jouer.

Arrivé dans la capitale provinciale du Haut Ogooué avec pour objectif de s’imprégner de l’exécution des projets financés par son ambassade, le diplomate E. Benjaminson, très ouvert et disponible, intéressé particulièrement par les problèmes de protection de l’environnement et de jeunesse, a tenu à rendre visite aux élèves du lycée Eugène Amogho.

Il s’agissait ainsi pour lui, à la tête d’une forte délégation, d’écouter cette jeunesse s’exprimer librement, de s’imprégner de leurs problèmes, mais aussi de leur proposer des conseils et des solutions capables de changer un petit peu leur vie, en attendant les politiques.

Dès lors, dans une salle comble où il a été introduit par le proviseur Christian Djogho, des chants de bienvenue entonnés sous une pluie d’applaudissement ont salué la venue du représentant de Washington dans cet établissement scolaire.

Une descente, la toute première d’un diplomate de cette trempe qui a été appréciée à sa juste valeur : « votre visite témoigne de l’intérêt que votre pays accorde à nos échanges », a déclaré le chef de ce lycée avant que la représentante des élèves ne signale qu’ils considèrent cette « visite comme un fabuleux privilège pour leur établissement ».

Avant que les discussions ne s’engagent, le proviseur tout comme la représentante des apprenants, dans un anglais à l’américaine, ont exprimé des doléances qui, résolues, régleraient un certain nombre de difficultés qui entravent le bon fonctionnement de l’école. Ainsi, une aide de l’ambassade américaine à Libreville a été sollicitée pour connecter les salles informatiques du lycée, pourtant bien dotées, à internet. Une opération qui apporterait un plus à la formation de cette jeunesse notamment dans le cadre de leurs recherches. De même, la question du matériel scientifique a été également posée.

Répondant à ces sollicitations, l’ambassadeur USA au Gabon, s’est exprimé à cœur ouvert, prenant des exemples de son vécu, de ses expériences et même de l’histoire de son pays pour étayer son propos. Globalement, a-t-il dit, si les USA se sont développés c’est parce qu’il y a avait des institutions fortes et tous les pouvoirs n’étaient pas concentrés en un seul lieu.

Aux jeunes, il a demandé de se battre, d’être ingénieux, imaginatifs, entreprenants afin de trouver des voies et moyens pour changer eux-même leur vie.
« Vous ne pouvez pas rester là à attendre que quelqu’un à Libreville prenne des décisions pour changer vos vies », a-t-il indiqué pour encourager les jeunes à opérer l’esprit d’initiatives.

Passée la phase protocolaire où des discours ont été faits, les élèves ont posé des questions abordant le rôle d’un ambassadeur, l’octroi des bourses d’études par les USA, la prévention contre le Sida, la protection de l’environnement, le rêve américain entre autres.

Sans langue de bois, le diplomate américain leur a présenter sa vision des choses avant que les membres du club d’Anglais du lycée Eugène Marcel Amogho n’interprètent le texte ‘’I have a dream’’ de Martin Luther King, dit sous forme de poème, puis des sketches illustrant le quotidien avec la stigmatisation des personnes vivant avec le Vih-Sida.

Pour clore sa visite qui s’est achevée par le tour de la salle informatique dotée de plus d’une quarantaine de machines et qui attendent la connexion internet, Eric D. Benjaminson, accompagné du Conseiller culturel de l’Ambassade, Janet Deutsch a remis du matériel didactique, composé notamment de livres, de cartes géographiques au proviseur pour renforcer son stock d’ouvrages didactiques.

La tournée du diplomate américain à Franceville a duré quatre (4) jours, du 22 au 25 mai 2011.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,858FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES