spot_imgspot_img

10ème Conférence des ambassadeurs: Paul Toungui veut une diplomatie responsable et pacifique

Dans son discours à l’endroit des diplomates, à l’ouverture à Libreville de la 10ème Conférence des ambassadeurs, le Ministre des Affaires Etrangères, Paul Toungui, a appelé les diplomates gabonais à mener une ‘’diplomatie responsable et pacifique’’ en commençant par les pays de sous région.

« Si l’une des vocations de la diplomatie est de promouvoir de bonnes relations entre nations, elle a aussi pour rôle de contribuer à l’intégrité du territoire nationale. C’est le lieu pour moi de recueillir toute votre vigilance pour suivre attentivement l’évolution de nos relations avec les pays voisins du premier cercle concentré », a déclaré Paul Toungui.

Le Ministre Paul Toungui a expliqué qu’au titre du développement, avec la Guinée-équatoriale, « Nous-nous sommes engagés depuis plusieurs années dans une médiation sous l’égide du Secrétaire général des Nations Unies pour trouver un règlement pacifique au différend frontalier qui oppose nos deux pays s’agissant de la reconnaissance de nos frontières terrestres et maritimes et de la souveraineté sur les îles Mbanie, Ponga et cocotier ».

L’objectif, a-t-il souligné, est de voir la médiation en cours parvenir à un compromis en vue de la soumission du différend à la Cour internationale de justice de l’AEF (Afrique Equatoriale Française).

Il a récapitulé en indiquant qu’ « avec le Congo, nous avons entamé depuis le 1er février 2010, un processus de réexamen du statut de réfugié demandeur d’asile en conformité avec nos engagements internationaux dans un délai qui expire le 30 juillet 2011, fixé en concertation avec la République du Congo et le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés ».

Avec ce pays, Paul Toungui a informé les ambassadeurs du fait que le Gabon ait demandé aux 9000 Congolais vivants au Gabon de retourner volontairement dans leur pays où à défaut, de régulariser leur séjour dans notre pays en qualité d’immigrant.

S’agissant des relations bilatérales avec le Cameroun, Paul Toungui est revenu sur la problématique du déguerpissement récent, par nos forces de défense, des trafiquants se livrant au pillage des mines d’or et au braconnage sauvage d’espèces protégées à l’intérieur du parc national de Minkébé, et ayant conduit a un exode massif des milliers de personnes vers les villes frontalières du Cameroun.

« Certaines informations erronées ont été véhiculées mais, Dieu merci, celles-ci ont été rapidement dissipées au contact de la réalité des faits. En définitive, la sagesse des dirigeants de nos deux pays a permis d’écarter tout malentendu sur cette affaire », a expliqué Paul Toungui qui a par ailleurs invité les diplomates à la sagesse sur les derniers développements des rapports avec les pays voisins

La 10ème Conférence des ambassadeurs, qui s’achève ce jeudi, a été marquée par des travaux en ateliers et des exposés de plusieurs membres du gouvernement sur des thèmes en rapport avec la vision du Président de la République gabonaise de mettre une diplomatie émergente au service du Gabon.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,856FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES