spot_imgspot_img

Gabon : Rapatriement volontaire des réfugiés congolais

Le Haut commissariat pour les réfugiés (HCR) et ses partenaires ont initié, du 22 au 23 juillet dernier, la première phase de rapatriement volontaire, vers leur pays d’origine, des réfugiés congolais vivant au Gabon. 51 réfugiés ont pris part à cette opération.

Du 22 au 23 juillet dernier, le Haut commissariat pour les réfugiés (HCR), en partenariat avec les gouvernements gabonais et congolais, ont organisé la première phase de rapatriement volontaire des réfugiés congolais du Gabon, au départ de Franceville vers la ville de Dolisie, au Congo.

Pour cette première opération, 51 réfugiés figuraient sur la liste des départs volontaires. Ceux-ci ne s’en montraient nullement contrariés. «Je suis très contente et fière de rentrer chez moi et j’encourage aussi les compatriotes restés au Gabon à nous rejoindre volontairement. On ne nous a pas obligé, on ne nous a pas chassé, c’est une décision volontaire», a déclaré Véronique Dinticoulou, une des volontaires au rapatriement. «Moi j’ai décidé de partir parce que mon statut de refugiée est terminé et j’ai un enfant qui a déjà 20 ans et je n’ai pas d’argent pour lui faire une carte de séjour. J’ai six enfants en plus de mon mari», a expliqué Suzanne, fraichement débarquée à Dolisie.

Beaucoup de volontaires au rapatriement voient en cette initiative une nouvelle chance de participer, au même titre que les congolais restés dans leur pays pendant la guerre, à la reconstruction du Congo. Démarrée le 22 juillet, l’opération se poursuivra de manière progressive, au delà du mois en cours, afin de permettre aux réfugiés qui n’ont pas les moyens de s’offrir une carte de séjour de se manifester, selon ce qui a été convenu avec le gouvernement Gabonais et le HCR.

Depuis le 1er février 2011, le gouvernement gabonais procède au réexamen du statut des réfugiés et demandeurs d’asile congolais au Gabon. A la date du 31 juillet, les personnes concernées, qui n’auront opté ni pour le retour volontaire, ni pour la transformation de leur statut en celui de migrant, seront considérées comme étant en situation irrégulière.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,865FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES