spot_imgspot_img

Gabon : Les pistons d’Ali Bongo pour la réélection de Jean Ping

Candidat à sa propre succession à la tête de la Commission de l’Union africaine (UA), Jean Ping s’est entretenu le 3 août dernier à Libreville avec le président gabonais, Ali Bongo, dont il a le soutien.

Le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Jean Ping, s’est entretenu le 3 août à Libreville avec le président gabonais, Ali Bongo, pour évoquer sa succession à la tête de l’institution continentale. «Je remercie le président Ali Bongo Ondimba pour avoir envoyé des émissaires dans les principaux organisations régionales afin de soutenir ma candidature», a déclaré le patron l’UA à la sortie de l’audience.

En effet, le président gabonais a récemment envoyé des émissaires dans les pays d’Afrique de l’Est, de l’Ouest, du Centre et Australe pour solliciter un soutient massif en faveur de la candidature de Jean Ping pour sa propre succession à la présidence de la Commission de l’Union africaine. Cette visite à Libreville de Jean Ping intervient moins d’un mois après celle de juillet dernier, où il était venu évoquer, entre autres, les rumeurs de désaccords et mauvais rapports entre lui et le président gabonais.

Agé de 69 ans, Jean Ping préside la Commission de l’UA depuis avril 2008. Son élection à la tête de la commission a eu lieu le 1er février de la même année. Ancien ministre des Affaires étrangères, Jean Ping avait succédé au malien Alpha Oumar Konaré, par ailleurs ancien président du Mali. Le président de l’UA sollicite un nouveau mandat de 4 ans.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,852FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES