spot_imgspot_img

71 couples militaires unis pour le meilleur et pour le pire à Libreville

Le troisième Maire adjoint de la mairie de Libreville, Eloi Nzondo a uni ce vendredi à Libreville, 71 couples militaires dans les liens sacrés du mariage en présence du Ministre de la Défense Nationale, Pacôme Odzounga et de son épouse en leurs qualités de parrains d’honneur de cette promotion de mariés.

Les mariées toutes de blanc vêtues ont fait leur entrée en file indienne dans le gymnase sous une valse d’applaudissement toutes belles les unes que les autres, avant de rejoindre leurs conjoints respectifs qui attendaient vêtus à leurs tour, de leurs costumes de cérémonies militaire (gendarme, militaire, santé militaire…).

Pour gagner du temps, le Maire a montré l’exemple en célébrant normalement le mariage du premier couple appelé sous le regard des autres, avant d’appeler un groupe de mariés après l’autre.

L’officier d’Etat civil n’a pas dérogé à sa mission, malgré le nombre important de mariés.

Ainsi devant l’officier d’Etat Civile, les 71 couples militaires mariés ont chacun choisis le régime monogamique avec communauté des biens, en présence de leurs familles, amis et collègues.

Lors de cette cérémonie conviviale qui a eu pour cadre le gymnase du Prytanées Militaire de Baraka dans le 4ème arrondissement de la capitale gabonaise, les 71 femmes qui étaient à l’honneur ce jour, ont, dans un geste d’ensemble, mis les anneaux aux doigts respectif de leurs maris et vis-versa, sous les yeux des parents et amis.

La cerise sur le gâteau de cette cérémonie de mariage a été le « baiser collectif » à la demande du Maire sous les acclamations des parents, amis et collègues.

De son côté, la présidente de la fédération des associations des épouses des forces de Défense, Ogoumah Rerambyah, a donné les critères de sélection des différentes femmes qui se sont mariées en ce jour mémorable.

Selon elle, « il fallait déjà être marié à la coutume, avoir vécu au moins 5 ans sous le toit de son homme, avoir eu des enfants et surtout appartenir à une des 14 associations de la fédération dont j’ai la charge ».

Les différents couples qui se sont mariés n’ont contribué que modestement à leur mariage, le gros des charges a été supporté par les cotisations de la fédération, les sponsors, le gouvernement et les parrains, a-t-on appris auprès de l’organisation.

Il est à noter que 5 couples par province ont été choisis pour cette édition de mariage militaire collectif. De même, c’est la première fois qu’un tel évènement est organisé au Gabon.

Les mariés n’ont pas manqué de louer l’initiative du Ministre de la Défense, son épouse et du gouvernement.

« Nous disons merci au gouvernement, à Madame Odzounga et à son marie grâce à qui, nous avons pu nous marier après 19 ans de vie commune », a déclaré un adjudant chef.

« Je suis très content et je souhaite que cette initiative se pérennise dans le temps afin que d’autres après nous, bénéficient de cette chance », a souligné cette fois, un adjudant chef major.

« Grâce à cette cérémonie, nous venons de traduire en actes, un des objectifs de la présidente d’honneur et celui de ces femmes qui viennent d’être honorées. Nous collons également à la vision de la première Dame qui lutte contre la spoliation de la veuve et de l’orphelin et cet acte permet de protéger les femmes en cas de décès des époux », a conclu la présidente de la fédération.

La cérémonie quant à elle, s’est poursuivie par un cocktail collectif à la Cité de la démocratie.

Crée le 13 juin 2011 à l’initiative de l’épouse du Ministre de la Défense Mme Odzounga, la fédération a entre autres objectifs, l’amélioration des conditions de vie de ses adhérents notamment.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES