Le président gabonais aurait quitté Libreville, la capitale gabonaise, à bord d’un avion médicalisé dans la soirée du 5 mai ou dans la matinée du 6, selon une information publiée par Jeune Afrique. Le doyen des chefs d’Etat africains qui a annoncé mercredi dernier « la suspension momentanée de ses activités », compterait se reposer et se soigner en Europe. La France et la Suisse auraient été envisagées mais le président gabonais aurait finalement opté pour l’Allemagne. Aucune source officielle ne confirme, pour l’heure, cette information.

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour à vous chers lecteurs, Je sens que la vraie hre du changement a sonné. Il nous revient donc à nous gabonais de décider de notre avenir. Sera-t-il un avenir de peur ou ceux qui parlent au nom de la vérité, de la démocratie seront mis sous les verrous. Ou sera-t-il un avenir ou même le makaya du quartier peut rêver de se faire une vie décente (alimentation riche et variée pour tous, habitation pour tous, carte de soin de santé pour tous, hopitaux performants pour tous, système éducatif à la fine pointe de la techno pour tous, soutien financiers pour des projets de dev pour tous, emploi pour tous )Un Gabon fier de ses couleurs, de son prxésent et de son avenir. Il y a-t-il des parties d’opposition établis dans les neufs prov du pays autre que celui de M. Myboto et en mesure de faire basculer la done au Gabon. Ali Ben, je te respecte en tant que personne, cependant le Gabon, ton pays, pleure de visages nouveaux. Pour le respect de tes compatriotes et de ton pays laisse place à la démocratie. Le temps de la dictature est révolu. De moi à vous.

Répondre à arafat Annuler la réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here