Libreville, 21 août (GABONEWS) – Le candidat à la présidentielle de cette fin du mois pour le compte de la Coalition pour le Changement et la Restauration (ACR), opposition, Pierre Mamboundou, a décidé, ce vendredi soir, de supprimer le Sénat, Chambre haute du parlement, s’il arrivait au pouvoir.

Dans l’émission « Le Débat » proposée par la télévision gabonaise dans le cadre du scrutin à venir, Pierre Mamboundou a estimé qu’il était « prématuré » pour le Gabon de disposer d’une chambre bicamérale (Sénat et Assemblée).

Toutefois, monsieur Mamboundou, député, a reconnu : « qu’il n’y aucune disposition constitutionnelle qui prévoit la dissolution du Sénat » et que seule la « modification de la Loi fondamentale par voie référendaire était nécessaire pour y parvenir ».

L’opposant a rappelé que les institutions telles que le Sénat et le Conseil National de la Communication avaient vu le jour à l’issue des Accords de Paris en 1994.

1 COMMENTAIRE

Répondre à NKOUL AKONG Annuler la réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here