Gabon: Transport urbain: le non respect du code et les accidents graves de ces derniers temps inquiètent les usagers à Libreville

Le surcharge, les portières ouvertes, les vieux pneus, et même l’état calamiteux des routes de la capitales gabonaise et celles de ses environs, ainsi que les nombreux accidents de circulation qui ont eu lieu ces derniers temps, additionnés au non respect du code de la route et à la vétusté des véhicules servant de transport en commun, inquiètent désormais les usagers de ces transports urbains qui craignent pour leur vie, au regard du dangers constant qu’ils bravent à longueur de journée, a constaté GABONEWS.

S’il y a des phénomènes qui sont à décrier, l’un d’eux est précisément celui du rallongement du nombre de places dans le véhicule. En effet, en terme de surcharge, les berlines de 5 places portent souvent 7 personnes, tandis que les bus de 12 places ont souvent une rangée de plus ajoutée par le bon vouloir du propriétaire qui, à tout le moins, voudrait gagner énormément au détriment de la sécurité et du confort des passagers.

Pour la Société gabonaise de transport (SOGATRA), seule société de transport urbain que compte la capitale gabonaise (SOGATRA), la surcharge dans ces bus de 30 places est à couper le souffle. On y retrouve le plus souvent entre 80 et 90 passagers au lieu des 30 susmentionnés.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,337FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....