Gabon : Haro sur les drogues à Franceville

L’Office centrale de lutte anti-drogue (OCLAD) a ouvert le 27 mai dernier à Franceville un séminaire régional de lutte contre les drogues pour coordonner l’application effective de la législation en vigueur au niveau provincial. Supervisées par le gouverneur de la province du Haut-Ogooué, Bertrand Moudounga, ces assises sont destinées à former les représentants locaux de la loi aux évolutions des techniques de la prévention et de la lutte contre les drogues.
Les réseaux de trafics et de distribution de drogues évoluent et il faut adapter les méthodes de prévention et de lutte contre ce phénomène. Face à ce défi et pour coordonner l’application effective des lois et recommandations en vigueur, le chef lieu de la province du Haut Ogooué accueille depuis le 27 mai dernier un séminaire régional de lutte contre les drogues.

Organisé par l’Office centrale de lutte anti-drogue (OCLAD) et supervisé par le gouverneur du Haut Ogooué, Bertrand Moundounga, cet atelier est destiné à former les représentants de la loi aux législations en vigueur au niveau de la répression et sur l’évolution des méthodes d’investigation, de prévention et de lutte contre les drogues.

Les magistrats, les agents des services de douane ainsi que les forces de sécurité et de défense ont ainsi pris part à ces assises.

A l’ouverture des travaux, le gouverneur a rappelé l’importance de l’engagement national dans cette lutte, concrétisé par la ratification par le Gabon de différents traités et autres conventions relatifs à ce fléau.

Le directeur général de l’OCLAD, le colonel Victor Mounanga A’Matéba, a expliqué que ces initiatives locales de formation et de sensibilisation des représentants de la loi entraient dans le cadre d’une politique globale de lutte contre les drogues pour l’accomplissement des objectifs nationaux.

Le colonel Mounanga A’Matéba a expliqué que la lutte anti-drogue évoluait avec l’évolution de la technologie, ce qui implique le recyclage des ressources humaines chargées de mener cette lutte,

«Nous avons le devoir de protéger les population vis-à-vis de ce problème de santé publique» a-t-il déclaré.

Les participants à ces assises ont été formés au lexique de ce domaine d’intervention, avec notamment les définitions des vocables de drogue, stupéfiants, psychotropes, dépendance, tolérance, accoutumance, assuétude, sevrage, surdose et précurseurs.

Les représentants locaux de la loi ont également été initiés à l’étude des produits stupéfiants suivant les différentes étapes de production et de transformation, les différentes formes, le trafic, l’usage et leurs effets sur le consommateur.

La seconde journée de l’atelier a été consacrée à l’étude de la législation nationale en vigueur, notamment le code pénal et le code de procédure pénale, les conventions, les moyens d’identification, les techniques de police. Ce module aura été assorti de la projection d’un film sur «L’argent facile».

Ce séminaire qui a pris fin ce 29 mai aura permis aux représentants de loi dans la province de se munir d’une base commune et essentielle sur les méthodes d’investigation et de lutte contre les drogues ainsi que sur la législation en vigueur afin de pouvoir coordonner leur action dans leurs localités respectives.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Centrafrique: la Russie annonce le départ de renforts déployés dans le pays

Alors que la pression s’est accentuée sur la capitale, Bangui, cette semaine, la Russie a informé les Nations unies du départ d’un des éléments...

Le Gabon se dote d’une usine de médicaments génériques – Afrique économie

Le Gabon vient de terminer la construction d’une usine de fabrication des médicaments génériques. Baptisée Santé pharmaceutique, l’usine située dans la Zone économique spéciale...

Elections 2021 en Afrique : qui sont ces vieux présidents éternels candidats

Ils ont l'expérience des élections. Beaucoup d'expérience. Qui sont ces candidats à leur propre succession, recordmen de la longévité au pouvoir, déclarés ou attendus...

Gabon: en deux jours l’effectif de la Mairie de Libreville passe de 2320 à 3245

C’est ce qui ressort d’un rapport sur l’effectif des agents de la Mairie de Libreville. En effet, ce rapport qui comprend les résultats du...

Covid-19 : seulement 14 jours et déjà près de 250 nouveaux cas en janvier 2021

Deux semaines seulement après le début de la nouvelle année, le Gabon est en passe de battre son propre record du nombre de nouvelles...

Sénatoriales 2021 : le nouveau découpage électoral des 52 sièges de sénateurs au Gabon

Alors que le calendrier des sénatoriales vient d’être fixé par le Centre gabonais des élections (CGE), la rédaction d’Info241 revient sur le nouveau découpage...

Suivez-nous!

1,549FansLike
125FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Centrafrique: la Russie annonce le départ de renforts déployés dans le pays

Alors que la pression s’est accentuée sur la capitale, Bangui, cette semaine, la Russie a informé les Nations unies du départ d’un des éléments...

Le Gabon se dote d’une usine de médicaments génériques – Afrique économie

Le Gabon vient de terminer la construction d’une usine de fabrication des médicaments génériques. Baptisée Santé pharmaceutique, l’usine située dans la Zone économique spéciale...

Elections 2021 en Afrique : qui sont ces vieux présidents éternels candidats

Ils ont l'expérience des élections. Beaucoup d'expérience. Qui sont ces candidats à leur propre succession, recordmen de la longévité au pouvoir, déclarés ou attendus...

Gabon: en deux jours l’effectif de la Mairie de Libreville passe de 2320 à 3245

C’est ce qui ressort d’un rapport sur l’effectif des agents de la Mairie de Libreville. En effet, ce rapport qui comprend les résultats du...

Covid-19 : seulement 14 jours et déjà près de 250 nouveaux cas en janvier 2021

Deux semaines seulement après le début de la nouvelle année, le Gabon est en passe de battre son propre record du nombre de nouvelles...