Bâtit au début des années 80, en plein cœur du troisième arrondissement de la commune de Libreville, jouxtant le plus grand marché de la capitale gabonaise (Mont-Bouët), les Jardins de la périe, autrefois lieu de référence en terme de milieu d’attraction et de loisirs, avec un bâtiment en forme de tour, ou se déroulaient d’importantes cérémonies; et doté de plusieurs plateaux extérieurs, agréable à l’épanouissement, au sport et autres jeux, n’est plus que l’ombre de lui-même, au regard du degré de délabrement de ces infrastructures, cela par la non pries en compte par les précédents Conseils municipaux de cet espace de loisirs qui continue malgré tout à attirer des visiteurs, en particuliers des sportifs en manque d’espaces adéquat.

A la lumière des passations qui se sont effectuées à l’hôtels de ville dont la nouvelle équipe vient de prendre ses fonctions, le regard est tout tourné vers ces hommes qui ont à cœur de relever un certain nombre de défis laisser par les précédents responsables de la mairie de Libreville.
Ainsi, la réhabilitation de ce gigantesque centre de loisirs aux abandons est plus qu’attendue par les populations qui espèrent que cette nouvelle équipe municipale comprendra la nécessité d’un centre de loisir pour une ville.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here