spot_imgspot_img

Gabon : Mba Abessole veut une Journée nationale du civisme

Pour lutter contre la dégradation des bonnes mœurs, la direction générale de l’Education populaire a présenté le 24 juin dernier à Libreville le projet de la mise en place de la Journée nationale du civisme pour sensibiliser les populations sur les principes d’éduction familiale et de citoyenneté. L’instauration de cette journée de sensibilisation et d’information a pour but de veiller à la sauvegarde des valeurs citoyennes de la population, base d’un développement cohérent et solidaire.
Le gouvernement gabonais a entrepris de sensibiliser l’opinion publique sur la recrudescence des cas d’incivismes recensés quotidiennement en instaurant une journée dédiée au civisme.

La directrice générale de l’Education populaire, Geneviève Assangono Olui, a tenu une conférence de presse le 24 juin dernier à Libreville pour présenter le projet de l’instauration de cet événement annuel censé œuvrer pour l’ancrage des valeurs citoyennes et d’une conscience collective chez les populations gabonaises.

«Les problèmes d’incivismes sont ancrés dans nos mœurs et dans tout ce que nous voulons faire, maintenant toute la population est devenue incivique et immorale» a déploré madame Assangono Olui.

«L’Education populaire, par ses attributions, a proposé que cette journée soit une journée nationale du civisme» a expliqué la directrice générale de l’Education populaire, en marquant la nuance avec l’instruction civique pratiquée en milieu scolaire. Elle a précisé, «nous sensibilisons dans le système informel. Nous organiserons une conférence débat à l’immeuble Arambo, accompagnée de sketches qui seront joués par les élèves de l’Ecole nationale d’art et manufacture (ENAM)».

Présidant le lancement de cette Journée, le ministre de tutelle, Paul Mba Abessole, a déclaré «qu’il fallait une journée nationale du civisme depuis 1961, et cela nous renvois à la source, au début de notre République. Il faut situer les choses dans l’histoire, car en 1961, l’enseignement était conçu comme l’enseignement colonial et le pays colonisé devait penser comme le colonisateur et agir comme lui. Comme pendant toute la colonisation il y avait la résistance des populations, l’enseignement était complètement orienté pour arracher les enfants à leurs familles».

La Journée nationale du civisme vise donc à la préservation des valeurs citoyennes dans un contexte de mutations sociales et culturelles peu maîtrisées qui serait à l’origine de dégradation de la conscience collective au sein des populations. La sensibilisation des populations sur l’éducation familiale et la citoyenneté semble aujourd’hui indispensable pour coordonner un développement durable et cohérent de la société.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES