A l’issue d’une visite effectuée mercredi par les reporters de GABONEWS à l’Arboretum de Sibang dans le 6ème arrondissement de Libreville, il ressort que les plantes grimpantes de l’espèce des orchidées, sont au centre des échanges scientifiques entre le Centre national des recherches scientifiques et technologiques (CENAREST) et ses différents partenaires occidentaux.

Selon le guide de ce conservatoire naturel, les différentes espèces d’orchidées, parmi lesquelles les Rubiacées, destinées aux expériences scientifiques dans les laboratoires à l’étranger, sont prélevées conservées à l’abri de diverses agressions naturelles.

Ensuite, une fois en maturité, souligne –t-il, les échantillons sont expédiés principalement en Hollande pour les besoins de recherche scientifique et en contrepartie, des formations sont offertes aux jeunes gabonais.

Rappelons que l’Arboretum de Sibang s’étend sur plus de 16 hectares et a été ouvert dernièrement, à l’occasion des Journées Portes ouvertes, au public pour qu’il puisse côtoyer les essences protégées dans cet espace.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here