spot_imgspot_img

Gabon: Popa dans l’Ogooué Lolo se meurt faute de route

La cité touristique de la province de l’Ogooué-Lolo (Sud-ouest), Popa se vide progressivement de ses habitants, coupés du reste du Gabon faute de route et qui immigrent vers les villages environnants ayant accès à la route, à l’eau potable ainsi qu’à l’électricité.

Selon les riverains, Popa, à environ 90 km de Koulamoutou, chef-lieu de la province de l’Ogooué-Lolo, dotée d’un hôtel d’une quinzaine de chambres, d’une école, d’un dispensaire, d’un camp de gendarmerie, d’une sous-préfecture, d’une résidence officielle du chef de l’Etat, est quasiment abandonnée par ses gouvernants au nombre desquels le sous-préfet (première autorité politico administrative), le chef de Canton, le Commandant de la Brigade, l’infirmier et les enseignants partis s’installer en ville.

Les quelques habitants qui continuent à affronter ce cataclysme causé par l’éboulement de la route au niveau du Mont Ignonga, sont obligés de marcher sur des pistes d’antilopes, sur une distance d’environ 45 km à l’aller tout comme au retour, pour atteindre la route qui va à Koulamoutou afin de se procurer les produits de première nécessité tels que le sel de cuisine, l’huile, le savon, le pétrole, le sucre et autres produits d’utilité courante, indiquent –t-ils.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES