Gabon : Des compagnies aériennes sur la liste noire de l’UE

Seules deux des neuf compagnies aériennes gabonaises, Gabon Airlines et Afrijet, sont désormais autorisées à survoler l’espace communautaire européen. La Commission européenne a adopté le 24 juillet dernier la 8e mise à jour de la liste noire interdisant de vol au-dessus de l’espace communautaire européen les compagnies aériennes n’offrant pas toutes les garanties en matière de sécurité. Sept pays, dont cinq africains, sont touchés par une interdiction totale.
L’Union européenne a trié les mauvais élèves de la sécurité aérienne avec l’actualisation le 24 juillet de la liste noire répertoriant les compagnies aériennes interdites de vol au dessus de l’espace communautaire européen.

Sur la base des données inquiétantes des rapports d’audit de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) sur le Gabon, la Commission a interdit toutes les compagnies gabonaises, à l’exception de Gabon Airlines et Afrijet, même si elle « reconnaît que le gouvernement du Gabon a fait des efforts rapides et efficaces pour améliorer la sécurité au sein de l’aviation civile, avec l’aide directe de l’OACI, notamment en adoptant un nouveau code de l’aviation par une procédure d’urgence ».

Les compagnies gabonaises Air service, Air Tourist, Nationale et Régionale Transport, Nouvelle Air Affaires Gabon, SCD Aviation, Sky Gabon et Solenta Aviation Gabon ont toutes les sept été interdites d’accès à l’espace aérien de l’UE.

Les deux transporteurs aériens Gabon Airlines et Afrijet, qui avaient déjà accès à la Communauté européenne, ont l’autorisation de continuer leurs vols à cette destination, mais sans possibilité de les étendre et dans le cadre d’un régime strict d’inspections pré-vol systématiques et rigoureuses.

Toutes les compagnies aériennes de sept pays, dont cinq africains, ont été interdites de vol dans l’Union européenne. La Guinée équatoriale (8 compagnies), le Liberia, la Sierra Leone (9 compagnies), le Swaziland (7 compagnies), la République démocratique du Congo (52 compagnies), l’Indonésie (47 compagnies) ainsi que le Kirghizstan (22 compagnies) devront contourner l’UE jusqu’à nouvel ordre.

Les compagnies Air Koryo de Corée du Nord, Air West du Soudan, Ariana Afhgan Airlines d’Afghanistan, Silverback Cargo Freighters du Rwanda, Taag Angola Airlines d’Angola ainsi que trois autres compagnies ukrainiennes figurent également sur la nouvelle liste noire.

A l’inverse, la compagnie iranienne Mahan Airlines, qui s’est conformée aux normes de sécurité internationales, est à nouveau autorisée à pénétrer l’espace aérien européen.

Les compagnies indonésiennes Garuda, Mandala et Air Fast, ont été auditionnées par les experts de la commission, mais ceux-ci ont constaté que le gouvernement indonésien n’avait pas encore fourni toutes les garanties nécessaires pour prouver la sécurité des vols. Les 22 compagnies indonésiennes restent donc interdites de vol dans l’espace aérien de l’UE.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,337FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....