Gabon : Le challenge d’Eric Mouloungui à Nice

L’international gabonais Eric Mouloungui, a récemment annoncé la signature d’un contrat de 2 millions d’euros avec le club français de Nice pour lequel il s’engage pour une période de quatre ans. Suite à la relégation en ligue 2 du club RC Strasbourg où il avait effectué l’essentiel de sa carrière, l’attaquant gabonais va tenter de se faire une place au sein de la jeune équipe remaniée de Nice, et s’affirmer en ligue 1. Le plus dur pour lui sera sans doute de compenser les départs d’Ederson à Lyon de Balari Koné à Marseille. Tout un challenge. Dans une interview accordée à Sport24.com, l’attaquant des Panthères du Gabon revient sur l’évolution de sa carrière et sur l’étape que représente ce transfert dans son perfectionnement professionnel.
Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à quitter Strasbourg pour vous engager avec l’OGC Nice ?

Déjà, mon souhait était de pouvoir continuer à évoluer en Ligue 1. Malheureusement, Strasbourg a été reléguée et il était hors de question pour moi de jouer en Ligue 2. Dès que j’ai eu l’opportunité de signer à l’OGC Nice, j’ai tout fait pour la saisir, même si ça a été un peu difficile. Je sais que j’ai beaucoup à apprendre et que je vais pouvoir le faire dans cette équipe. Je suis à Nice pour progresser.

Dans votre choix, le discours de Frédéric Antonetti a-t-il beaucoup compté ?

Je crois que le discours du coach est important. Lorsqu’on arrive dans une nouvelle équipe, il faut être sûr que le nouveau coach vous fait confiance. J’ai pu discuter avec Frédéric Antonetti et ça s’est bien passé. Je n’arrive pas ici comme une «star» (rires). Je suis comme tous les autres joueurs du club. C’est à moi de m’entraîner dur et de travailler pour avoir ma place dans l’équipe.

Vous arrivez dans une équipe qui a beaucoup changé et qui démarre un nouveau cycle. Appréciez-vous de faire partie de cette nouvelle aventure ?

Oui, ça me plaît. J’arrive dans une équipe de Nice qui me semble compétitive. Il y a de très bons joueurs qui ont été recrutés et d’autres qui sont déjà là. C’est un mélange intéressant de jeunes de qualité et de joueurs plus expérimentés.

Quel est votre poste de prédilection ?

Je suis attaquant, mais je peux jouer aussi bien sur le côté gauche que dans l’axe, en position d’avant-centre. Ce sera au coach de me positionner comme il le souhaite.

Quels sont vos qualités et les secteurs sur lesquels vous devez encore travailler ?

Je n’aime pas trop parler de moi, mais ma principale qualité est la vitesse. Je suis rapide, dribbleur et «provocateur». Par contre, il faut que j’améliore mon efficacité dans le dernier geste. Je dois progresser pour être plus «tueur» devant le but.

Malheureusement, vous louperez le début du championnat à cause d’une blessure

Oui c’est dommage, mais je me suis fait une déchirure à la cuisse lors d’un match avec la sélection nationale du Gabon, il y a environ un mois. D’après les docteurs, je devrais être opérationnel vers le 15 août. Je dois prendre mon mal en patience, bien travailler et récupérer de cette petite blessure pour être compétitif au plus vite.».

source: sport24.com

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,337FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....