spot_imgspot_img

Gabon: Le manque des bouteilles à l’origine de la pénurie du gaz butane à Libreville

Libreville, la capitale gabonaise, connaît depuis quatre jours une pénurie du gaz butane, due au manque de bouteilles chez l’un des principaux distributeurs ENGEN (ex Pizo-Shell), a appris l’AGP vendredi auprès des gérants des stations services.

 »Il n y a plus de gaz depuis environ quatre à cinq jours. Cela est dû au fait que Shell a refusé d’utiliser les bouteilles de Pétro Gabon », a indiqué Charles Solagni, chef de piste dans une station Shell à Libreville, qui dit avoir commandé 350 bouteilles mais n’en a obtenu que 50.

Dans les stations services Pétro Gabon, il y a plus de bouteilles Pétro que celles d’autres distributeurs agrées (Total Gabon, ENGEN, Oil Libya), a constaté un journaliste de l’AGP, qui a fait le tour dans plus de quatre stations services.

De source proche de la direction générale de la Société gabonaise d’entreposage des produits pétroliers (SGEPP), ce déficit de bouteilles de gaz serait à l’origine de cette pénurie. Les différents distributeurs, dont Pétro Gabon, précise la source, retiennent injustement les bouteilles aux couleurs de leurs concurrents.

Près de 48.000 bouteilles de gaz aux couleurs de Pétro Gabon ne seraient pas utilisées par le distributeur ENGEN Gabon, qui estime que les consommateurs boudent les bouteilles au motif que ces dernières seraient à moitié pleines.

 »Depuis trois jours, je n’ai pas du gaz. Et je n’ai rien préparé depuis deux jours », explique, excédé, un employé d’une brasserie de Libreville.

Selon la direction générale de la SGEPP, le gaz butane est distribué dans des bouteilles de 12 kg. Il est produit à Port-Gentil (sud-ouest), ville pétrolière et capitale économique du pays, par la Société gabonaise de raffinage (SOGARA).

La consommation journalière de gaz butane au Gabon est estimée à 80 tonnes, indique-t-on de même source.

Début juillet, ENGEN Gabon (Société sud africaine) a pris le relais dans la distribution des produits pétroliers, achetant la majorité des actions de l’ex-Pizo Shell.

Selon la direction de ENGEN, cette société vient ainsi occuper 18% du marché total et 28% du marché de détail dans le secteur pétrolier au Gabon, avec un réseau de 23 stations services dans le pays, derrière Total Gabon qui détient 54% des débouchés actuels.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,801FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES