Zimbabwe : Robert Mugabe annonce la formation prochaine d’un gouvernement

Après plusieurs semaines de négociations, les discussions entre le président Mugabe et l’opposition semblent encore dans l’impasse, mercredi 27 août. Dans The Herald, le quotidien d’Etat, le président du Zimbabwe, réélu fin juin lors d’un scrutin contesté, affirme qu’un gouvernement va « bientôt » être formé. Les deux factions de l’opposition ont immédiatement annoncé qu’elles refusaient de participer à ce gouvernement tant que les négociations sur un partage du pouvoir n’auraient pas abouti.

« Il est clair que s’il annonce un nouveau gouvernement, c’est une déclaration de guerre contre le peuple », a déclaré à l’AFP Nelson Chamisa, porte-parole du Mouvement pour le changement démocratique (MDC) dirigé par Morgan Tsvangirai. « Il pense qu’il nous met sous pression quand il dit qu’il va former un gouvernement prochainement. Mais nous refusons toute participation à un gouvernement qui serait pour un profit personnel (…). Nous avons le temps de notre côté, nous avons le peuple avec nous », a-t-il estimé.

« LES NÉGOCIATIONS N’AVANCENT PAS »

De son côté, la faction dissidente du MDC, qui peut, avec ses dix députés, faire pencher la majorité au Parlement en faveur de M. Tsvangirai ou de la ZANU-PF de Robert Mugabe, refuse aussi également de prendre part à ce gouvernement. « Nous attendons en fait la conclusion du dialogue et la formation d’un gouvernement de transition avec Mugabe et Tsvangirai », a indiqué le porte-parole de cette faction, Edwin Mushoriwa.

Les négociations sur un partage du pouvoir, achoppant sur le contrôle de l’exécutif, ont été suspendues le 12 août malgré la médiation du président sud-africain Thabo Mbeki, mandaté par la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC). Ces pourparlers, destinés à sortir le pays de la crise politique dans laquelle il est enlisé depuis les élections générales de fin mars, devraient reprendre « probablement à la fin de la semaine », selon M. Mushoriwa. Pour la principale faction de l’opposition, « les négociations n’avancent pas et c’est pourquoi nous appelons le président Mbeki et la SADC à intervenir rapidement, car le pays glisse vers l’anarchie ».

source: le monde avec AFP et reuters

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,337FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....