spot_imgspot_img

Gabon: Timide démarrage des cours après la suspension de la grève des enseignants

Les cours ont démarré très timidement ce lundi dans les lycées et collèges publics de libreville, après l’annonce vendredi dernier de la reprise des négociations entre les syndicats de l’Education et la tutelle.« Nous avons tenu à respecter les consignes de la tutelle, la preuve nous sommes présents ce matin, mais il nous est impossible de donner véritablement les cours, sans un mot d’ordre des instances dirigeantes de notre syndicat », déclarait Fidèle Ondo, professeur d’Anglais au lycée public de Nzeng Ayong.

Contrairement au 6 octobre dernier, les enseignants ont répondus à l’appel ce matin, sans véritablement dispenser les cours.

« Nous luttons pour une cause noble. Alors nous sommes déterminé à aller jusqu’au bout. Nous signalons tout de même qu’il y a un service minimum qui est assuré. Certains professeurs ont fait au moins un cours sur deux ce matin. Nous n’attendons plus que l’issue des négociations, pour nous mettre au travail », a signifié Jean Mbina, professeur d’histoire géographie au lycée national Léon Mba.

Ainsi, les vacances se prolongent pour de nombreux élèves qui se soucient déjà de la durée du trimestre.

« Cette situation devient gênante pour nous », a déclaré Shaning Bouédé, élève de 3è au lycée public de Nzeng Ayong. « Le temps passe et nous ne savons plus comment nous serons évalué. Notre souhait est que tout se règle au plus vite, surtout pour les classes d’examens », a-t-il ajouté.

Les enseignants grévistes réclament à la tutelle, de meilleures conditions de travail et l’harmonisation des salaires entre ceux intégrés en 1991 et 2003, ainsi que l’augmentation de la prime de transport.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,855FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES