spot_imgspot_img

CONCLAVE SUR LA CRISE FINANCIERE: Boni déplore l’absence de l’Afrique

Le président béninois, Yayi Boni, a déploré samedi à Cotonou, la marginalisation de l’Afrique au sommet mondial sur la crise financière prévu en novembre prochain, regroupant les pays développés et ceux à revenus intermédiaires.

« L’Europe et l’Asie se concertent, mais jusqu’ici l’Afrique ne se concerte pas et n’est pas non plus consultée » a-t-il déclaré, rappelant que l’Afrique du Sud est le seul pays du continent invité à cette rencontre.

Evoquant l’aide au développement, le président Boni a plaidé pour le respect des engagements initiaux des pays du G8 afin de permettre aux pays africains de faire face à leurs besoins majeurs de développement et de juguler par les crises alimentaire et énergétique. « La recherche de solutions à la crise financière internationale ne devrait pas entraîner une diminution de l’aide publique au développement », a-t-il ajouté dans un discours prononcé lors de la cérémonie d’ouverture du sommet extraordinaire du Mécanisme africain d’évaluation par les pairs (MAEP).

Le président béninois a affirmé que le monde dispose de ressources nécessaires « qui n’attendent que la volonté politique et l’engagement des Etats pour permettre de venir à bout des problèmes auxquels sont confrontés les pays en développement ».

Le sommet extraordinaire du MAEP, qui va se dérouler pendant deux jours, regroupe plusieurs chefs d’Etat africains dont ceux du Burkina Faso, d’Afrique du Sud, du Togo et d’Ethiopie. Parmi les questions à l’ordre du jour figurent les examens des rapports d’évaluation du Nigeria et du Burkina Faso par le MAEP.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,801FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES