Gabon : Le gouvernement renforce la formation en alternance avec la SETRAG

La Société d’exploitation du Transgabonais (SETRAG), a signé le 6 novembre avec le gouvernement gabonais deux nouvelles conventions de partenariat pour l’alternance et l’apprentissage professionnel des jeunes. Le renforcement du cadre de cette coopération devrait permettre à l’entreprise de former une main d’œuvre spécialisée constituant une base de recrutements potentiels de ressources humaines qualifiées, et pour les jeunes de s’enrichir d’une expérience en entreprise en parallèle de leur cursus scolaire pour faciliter leur insertion professionnelle.Pour faciliter l’insertion professionnelle des jeunes sur le marché du travail, le gouvernement à enrichi le cadre de sa coopération avec la Société d’exploitation du Transgabonais (SETRAG) de deux nouvelles conventions renforçant l’offre de formation en alternance proposées par la société aux jeunes issus des établissements supérieurs de formation professionnelle et technique.

Les deux nouvelles conventions ont été signées le 6 novembre dernier au siège de la société à Owendo, entre le président directeur général de la SETRAG, Marcel Abéké, et les minitres de l’Enseignement supérieur, Dieudonné Pambo, et de la Formation professionnelle en charge de l’Insertion professionnelle des jeunes, le professeur Pierre André Kombila Koumb.

Le renforcement de cette coopération s’inscrit dans le cadre de la convention de concession signée en novembre 2005 avec l’Etat et engageant la SETRAG à moderniser et améliorer ses infrastructures et à ouvrir ses structures à la formation professionnelle des jeunes.
«La convention de concession signée avec l’Etat gabonais en novembre 2005 engage la SETRAG dans la modernisation de ses structures et de son fonctionnement. Nous avons fait le choix de développer une politique volontariste de la formation avec un triple objectif de placer la formation au cœur de la stratégie de l’entreprise, de placer la formation au cœur du développement personnel et de positionner la SETRAG comme partenaire du monde de l’éducation » a déclaré Marcel Abeké
«L’alternance intègre la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, raccourcit les formations initiales pour certains pour certains métiers et améliore l’intégration de jeunes», a ajouté le PDG de la SETRAG.

Ce partenariat permet aux jeunes issus des établissements de formation supérieure professionnelle et technique d’acquérir un diplôme ou une qualification professionnelle qui facilitera leur insertion dans le monde du travail.

Pour l’entreprise, il s’agit d’améliorer la qualité des recrutements, de préparer les jeunes aux emplois et compétences nécessaires à leur épanouissement, de repérer les futurs collaborateurs et de promouvoir une meilleure connaissance de la société au sein du système éducatif.
Le ministre de l’Enseignement supérieur, Dieudonné Pambo, a rappelé que le système éducatif gabonais était en train de s’arrimer aux normes de formation internationales, notamment avec le passage au système Licence Master Doctorat (LMD), qui représente «une vaste entreprise et une nouvelle stratégie de formation universitaire qui devrait permettre au Gabon d’être compétitif sur le marché continental et international».
Ce nouveau système «accorde une place de choix au stage, à la professionnalisation pour mieux coller à la nécessaire adéquation entre la formation et l’emploi», a rappelé le ministre de l’Enseignement supérieur.

Monsieur Pambo a enfin «invité les autres partenaires au développement à emboiter le pas. Car investir dans la formation revient à vitaliser nos entreprises, à leur donner les moyens d’un meilleur rendement et d’une meilleure performance».

La SETRAG offre désormais 28 contrats d’alternance pour la promotion 2008/2009, qui ne débouchent pas nécessairement sur une embauche à terme mais positionne le stagiaire en cas d’offre d’emploi dans la société.
«La candidature d’une jeune ayant achevé sa formation avec succès pourrait (…) être examinée en priorité en cas de besoin de recrutement externe correspondant à son profil», a enfin annoncé monsieur Abéké.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....