Gabon : Mba Obame prépare les élus locaux à la décentralisation

Le ministre de l’Intérieur en charge des Collectivités locales, André Mba Obame, organise conjointement avec le département des Finances une conférence des présidents des Conseils municipaux et départementaux qui se tient du 12 au 14 novembre à Libreville. Cette formation à la gestion administrative et financière est destinée à renforcer les capacités de bonne gouvernance des élus locaux dans le cadre du processus de transfert des compétences de l’Etat aux collectivités locales.
Le processus de décentralisation marque une nouvelle étape avec l’organisation à Libreville d’une conférence des présidents des Conseils municipaux et départementaux pour le renforcement des capacités de gestion administrative et financière.

Organisé conjointement par les départements de l’Intérieur et des Finances, cette rencontre de deux jours réunit depuis le 12 novembre dernier les élus locaux autour des questions de bonne gouvernance et de gestion optimale des budgets de l’Etat.

Annoncée lors de l’installation des nouveaux élus et entérinée en conseil des ministres, cette formation des maires et président des conseils départementaux à la gestion administrative et financière des collectivités locales s’inscrit dans la continuité de la conférence des gouverneurs tenue il y a quelques mois dans le cadre du transfert des compétences de l’Etat.

«La décentralisation est le transfert des compétences et des moyens de l’Etat à une collectivité locale placée sous sa tutelle. Ce qui veut dire que les compétences sont d’abord celles de l’Etat, qui choisit de les transférer à des collectivités locales qui sont placées sous sa tutelle», a expliqué le ministre de l’Intérieur, André Mba Obame, à l’ouverture des travaux.

«Les collectivités locales ne sont pas des territoires indépendants, ni même autonomes, qui auraient la faculté de s’autosaisir des compétences particulières», a précisé monsieur Mba Obame.

Le ministre de l’Intérieur a notamment spécifié que «l’article 234 de la loi 15/96 relative à la décentralisation stipule que les collectivités locales ne peuvent s’attribuer des compétences et que le transfert s’effectue dans les conditions prévues par la loi».

Il a précisé que «ces rappels sont nécessaires à la compréhension de tous car dans un passé récent, des collectivités locales avaient pris des initiatives, pour certains louables, mais qui sortaient du cadre de leurs compétences et pour lesquelles elles ne disposaient pas des moyens» appropriés.

Face aux difficultés rencontrées dans le processus de transferts des compétences de l’Etat aux collectivités locales, souvent insuffisantes ou pas accompagnées des moyens techniques et financiers qui correspondent à l’exercice de ces compétences, ce séminaire a pour but de préparer les élus locaux à assumer de nouvelles responsabilités et à administrer de manière optimale les budgets associés.

Abordant les problèmes de gestion des collectivités locales, pour lesquels Libreville a récemment entériné des restrictions à l’encontre des élus locaux, comme la suppression des véhicules de fonctions, le ministre Mba Obame a déclaré qu’«un mois ou deux auparavant, il était impensable que la tutelle valide ce genre d’arrêté. L’essentiel des voitures est en train d’être récupéré et nous allons continuer à le faire»

Il a également déploré qu’il y ait encore «d’anciens maires qui ont conservé des cachets et des imprimés vierges d’actes de naissance qu’ils vont continuer à délivrer moyennant l’argent au gré des intérêts partisans».

L’apprentissage et la compréhension des différents mécanismes de gestion des collectivités locales par les nouveaux élus issus des élections locales d’avril dernier, devraient permettre de renforcer la bonne gouvernance administrative et financière afin d’amorcer un transfert effectif des compétences de l’Etat pour le développement des pouvoirs publics provinciaux et le désengorgement de l’administration centrale.

pas rémunérées, le gouvernement informe les enseignants grévistes que faute pour eux de ne pas reprendre les cours au plus tard le mercredi 12 novembre 2008, ils seront privés de leurs salaires dès le 25 novembre 2008. Des instructions dans ce sens ont été données au ministre de l’Economie et de Finances».

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Interview du Dr. Daniel Mengara sur Afrique 2050: L’avenir de l’Afrique est dans le panafricanisme

02:03:17
Ce dimanche 15 novembre 2020, le Dr. Daniel Mengara était l'invité du Dr. Mouketou sur l'émission Afrique 2050 du Jacques Roger Show. Le Dr....

Covid-19 : Plus que 65 cas actifs au Gabon !

A ce jour, le Gabon ne compte plus que 65 cas actifs au Covid-19, dix patients hospitalisés et 7 en réanimation © DR Considéré par...

Alpha Condé: «Il n’y a pas de chasse aux sorcières en Guinée»

Le président de la République de Guinée, Alpha Condé, réélu pour un troisième mandat à la tête du pays après un processus controversé, est...

Côte d’Ivoire : « Le dialogue, oui, mais des actes d’apaisement d’abord ! »

CONDITIONS. Dans une déclaration commune, l'opposition, autour du PDCI et du FPI, demande la fin des poursuites judiciaires contre tous ses leaders. « Avant...

Situation en Côte d’Ivoire : Paris s’en mêle

CONSEILS. Le chef de la diplomatie française a demandé au président Ouattara de « prendre des initiatives » pour le retour à la paix...

Gabon : Contrôles sécuritaires de tout type de véhicule dès le 20 novembre

Les ministères de l’Intérieur et de la Défense vont lancer le 20 novembre, des contrôles sécuritaires de véhicules dans tout le pays. Tout véhicule...

Suivez-nous!

1,368FansLike
125FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

02:03:17

Interview du Dr. Daniel Mengara sur Afrique 2050: L’avenir de l’Afrique est dans le panafricanisme

Ce dimanche 15 novembre 2020, le Dr. Daniel Mengara était l'invité du Dr. Mouketou sur l'émission Afrique 2050 du Jacques Roger Show. Le Dr....

Covid-19 : Plus que 65 cas actifs au Gabon !

A ce jour, le Gabon ne compte plus que 65 cas actifs au Covid-19, dix patients hospitalisés et 7 en réanimation © DR Considéré par...

Alpha Condé: «Il n’y a pas de chasse aux sorcières en Guinée»

Le président de la République de Guinée, Alpha Condé, réélu pour un troisième mandat à la tête du pays après un processus controversé, est...

Côte d’Ivoire : « Le dialogue, oui, mais des actes d’apaisement d’abord ! »

CONDITIONS. Dans une déclaration commune, l'opposition, autour du PDCI et du FPI, demande la fin des poursuites judiciaires contre tous ses leaders. « Avant...

Situation en Côte d’Ivoire : Paris s’en mêle

CONSEILS. Le chef de la diplomatie française a demandé au président Ouattara de « prendre des initiatives » pour le retour à la paix...