Mondial-2010 – L’Afrique du Sud met les bouchées doubles au nom du continent

L’Afrique du Sud entend être fin prête pour la Coupe des Confédérations, qui dans six mois fera figure de test pour le premier Mondial de foot africain, en 2010: il en va de l’honneur du continent noir. « Nous ne pouvons pas nous permettre d’échouer », résume le président du Comité local d’organisation (LOC), Danny Jordaan. « La responsabilité de l’Afrique du Sud est d’apporter le changement », ajoute-t-il. « L’Afrique est aujourd’hui condamnée en tant que continent. Si nous réussissons (la Coupe du Monde), nous serons célébrés en tant que continent. » Dans un pays où le football reste le sport des Noirs, près de 15 ans après la chute de l’apartheid, les défis à relever sont énormes, héritages d’un passé de ségrégation. Les stades, longtemps confinés dans les townships et délaissés par les investisseurs qui privilégiaient le rugby, sport de la minorité blanche, doivent être rénovés, voire construits entièrement. Les transports publics, presque inexistants, sont à inventer. La criminalité, l’une des plus élevées au monde, doit être maîtrisée pour protéger les 450.000 visiteurs attendus en 2010 pendant les trois semaines de compétition. une nation transformée.

Avec un budget de 4,018 milliards de dollars pour les deux événements, les organisateurs entendent léguer aux Sud-Africains une nation transformée. Les quatre stades de la Coupe des Confédérations, qui s’ouvre le 14 juin à Johannesburg avec un match opposant l’Irak à l’Afrique du Sud, seront prêts avant la compétition, affirment le LOC et la Fifa. L’Ellis Park à Johannesburg – où la finale de la Coupe du Monde de rugby en 1995 avait signé en beauté la fin de l’exclusion de l’Afrique du Sud des institutions sportives internationales -, ainsi que les stades de Pretoria, Rustenburg et Bloemfontein sont presque achevés. Les travaux battent leur plein: tribunes agrandies, toits montés, vestiaires et installations publiques rénovés, pelouses nivelées. « Les clés seront remises à temps », estime le secrétaire général de la Fifa, Jérôme Valcke. En termes de sécurité, le plan défini par les forces de l’ordre et l’armée « satisfait aujourd’hui à toutes les exigences » de la Fifa, affirme-t-il. Et de préciser: « nous devrons être certains que la sécurité sera assurée, non seulement dans les stades mais aussi autour », dans les transports, les « fans parks » où les matches seront retransmis sur écrans géants et dans tous les lieux que les supporteurs seront amenés à fréquenter. 55.000 policiers recrutés.

André Pruis, directeur adjoint de la police nationale, estime que la protection des deux Coupes sera assurée grâce à des déploiements renforcés autour des routes, gares et aéroports, des hôtels et restaurants ainsi, bien sûr, que des stades. En la matière, les autorités sud-africaines ont changé de ton, acceptant aujourd’hui la nécessité de démontrer leur engagement face aux 50 meurtres commis chaque jour dans le pays. Cent millions d’euros ont été alloués au recrutement de 55.000 policiers, pour dépasser les 190.000 en 2009, la formation d’agents pour le contrôle des foules et l’achat de caméras de surveillance, hélicoptères et canons à eau. Autant d’hommes et de matériel qu’André Pruis entend redéployer après 2010 pour lutter contre la criminalité organisée et les très violents vols et cambriolages. La Coupe du Monde promet également une révolution pour la vaste majorité de la population privée de transports, ce qui la coupe d’accès à l’emploi: un réseau de bus et de trains régionaux est mis en place dans les neuf villes hôtes de 2010, pour un montant total d’un milliard d’euros. En juin, l’Afrique du Sud entend démontrer sa capacité à tenir ses promesses.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....