spot_imgspot_img

Le Gabon, pays pétrolier, face à « contexte défavorable » en 2009

Le président gabonais Omar Bongo Ondimba a exhorté mercredi ses concitoyens à se préparer en 2009 à affronter « un contexte défavorable » marqué par la crise économique mondiale et la chute du baril du pétrole, importante source de revenus de son pays.

« Il nous faut absolument faire face à un environnement international et un contexte national qui s’annoncent tout à la fois défavorables, difficiles et délicats », a déclaré M. Bongo dans un message à l’occasion du Nouvel An.

Aux « préoccupations constantes », « détresses », « difficultés quotidiennes », « attentes » des Gabonais, sont venues « brutalement s’ajouter (…) la crise financière, la crise alimentaire, la chute vertigineuse du prix du baril du pétrole, formant ainsi à l’échelle mondiale un contexte défavorable dont on ne mesure pas, pour le moment, toutes les conséquences sur les économies des pays comme le nôtre », a-t-il estimé.

En octobre, le gouvernement gabonais a indiqué envisager en 2009 une production pétrolière de 13,86 millions de tonnes, en « hausse de 7,8% par rapport à 2008 », grâce aux « investissements entrepris » et à « la mise en production de nouveaux gisements ».

Il avait estimé son budget 2009 à près de 2.500 milliards de FCFA (3,8 milliards d’euros), en tablant sur une augmentation de ses recettes pétrolières. Ce projet est cependant en cours de révision – en baisse envisagée de près de 30% – avec la dégringolade du cours du pétrole, divisé presque par quatre en six mois après avoir atteint des sommets historiques en juillet.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,846FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES