Gabon: trois leaders d’ONG, un journaliste et un gendarme écroués

Trois leaders d’ONG gabonaises, un journaliste et un gendarme, interpellés fin décembre, ont été placés sous mandat de dépôt mercredi, a appris l’AFP auprès de leur avocat alors qu’un autre journaliste a été laissé en liberté provisoire.

Marc Ona, considéré comme le porte-parole de la société civile gabonaise, Georges Mpaga, président du Réseau des organisations libres de la société civile pour la bonne gouvernance au Gabon (ROLBG), et Gregory Ngbwa Mintsa, Gabonais associé à une plainte d’ONG françaises visant les présidents gabonais, congolais et équato-guinéen quant à l’acuisition de biens en France, ont été placés sous mandat de dépôt et transférés à la maison d’arrêt de Libreville, a indiqué Me Ruphin Nkoulou-Ondo.

Gaston Asséko, journaliste de la radio catholique privée Sainte-Marie, et Jean Poaty, gendarme, ont également été placés sous mandat de dépôt alors que Dieudonné Koungou, du bimensuel privé Tendance Gabon, a été laisse en liberté provisoire, selon Me Nkoulou-Ondo.

Une semaine après leur interpellation pour des motifs non révélés, leur avocat a finalement pu prendre connaissance des accusations: « détention d’un document en vue de sa diffusion dans un but de propagande » et « propagande orale ou écrite en vue de l’incitation à la révolte contre les autorités ».

Ces délits sont punis de peines pouvant aller jusqu’à 5 ans de prison et 250.000 FCFA d’amende (380 euros).

« Dire qu’ils sont en bonne santé, c’est trop dire, mais ils étaient tous présents », a affirmé Me Nkoulou-Ondo précisant que M. Ngbwa Minsta était « malade », que M. Mpaga était « souffrant » et que M. Asseko était « convalescent » après une opération il y a un mois.

« Je vais saisir le juge d’instruction pour demander leur libération » à des fins médicales, a-t-il précisé.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Modèle de lettre du policier, gendarme et soldat patriotes

Voici la lettre type que nos policiers, gendarmes et soldats peuvent utiliser pour leur démission. Remplacez les éléments en gras souligné avec l’information qui...

Gabon: deux morts dans des manifestations contre les mesures anti-Covid

Des heurts entre la police et des manifestants qui participaient au concert des casseroles pour exiger l’allègement des décisions du gouvernement contre la propagation...

RDC: des policiers désormais en charge de la sécurité des résidences de Joseph Kabila

La garde rapprochée de l’ex–président Joseph Kabila démilitarisée en pleine crise avec son successeur Felix Tshisekedi. Désormais, ce sont des policiers qui assureront la...

Covid-19: les Gabonais sortent les casseroles pour protester contre le confinement

Au Gabon, concerts des casseroles à Libreville et dans plusieurs villes du pays. Démarré timidement mercredi, le mouvement a pris de l’ampleur la nuit...

Coronavirus: l’Afrique franchit officiellement la barre des 100 000 morts

L'Afrique, qui subit une seconde vague de coronavirus, a passé la barre des 100 000 morts depuis le début de la pandémie. Mais le...

Jusqu’où ira l’escalade entre le Soudan et l’Éthiopie ?

Les deux nations semblent avoir fait un pas de plus vers la guerre alors que leur différend frontalier dure depuis maintenant trois mois. Après...

Suivez-nous!

1,699FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES