spot_imgspot_img

Grève à la Caisse nationale de sécurité sociale du Gabon

Les cinq syndicats de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) du Gabon –SYNA-CNSS, Syndicat des retraités, Syndicat Hippocrate, SYP-CNSS et UT-CNSS– sont entrés en grève illimitée vendredi, invoquant la gestion du directeur général de l’institution, M. Antoine Yalanzele, a appris la PANA à Libreville, de source syndicale.

« Depuis 4 ans, le malaise s’est généralisé, avec une direction générale qui n’a jamais accepté le dialogue social. Aujourd’hui, nous en sommes là, car suite à un préavis de grève, M. Yalanzele a refusé d’entrer dans les négociations. Il a préféré attendre l’effectivité de la grève pour nous envoyer la gendarmerie anti-émeute, qui nous brutalise devant notre établissement », affirme Jeannette Nsiama Ontsia, présidente du syndicat SYNA- CNSS.

Les points de revendication, au nombre de quatre, portent notamment sur le paiement du 13ème mois pour les années 2007/2008 pour tous les agents de la CNSS, un droit reconnu formellement par la convention collective qui régit le fonctionnement de l’institution, a rappelé Dr Sylvie Nkoghe Mbot, secrétaire générale, chargée de communication du Syndicat Hippocrate.

Quant aux retraités, ils attendent toujours le paiement des droits des agents retraités, selon Catherine Mbeangone Nfolo, porte-parole du Syndicat des retraités.

Les grévistes, très inquiets de la dégradation des hôpitaux, réclament enfin la réintégration de tous les médecins mis à la retraite depuis 2006.

Rien que pour 2007/2008, 22 médecins ont été mis à la retraite à 55 ans, la direction se basant sur le Code de sécurité sociale de 1975, alors que la loi a évolué et que l’âge de la retraite est aujourd’hui de 60 ans !

Dans les hôpitaux de référence de la CNSS, comme la Fondation Jeanne Ebori et l’hôpital pédiatrique d’Owendo, nombreux sont les services qui ne fonctionnent plus depuis des années, selon les syndicalistes, qui en viennent à se demander s’il ne s’agit pas d’une fermeture programmée. « Les médecins mis à la retraite n’ont pas été remplacés et nous n’avons plus de spécialistes », a déploré Dr Nkoghe Mbot.

Exprimez-vous!

  1. Je pense à mon humble avis que ce gros budgetivore qui est à la tête de la CNSS doit partir sans réserve! Afin que la sérénité revienne au sein de la caisse…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES