spot_imgspot_img

Gabon: Immigration : Près d’une trentaine de clandestins interceptés par la brigade nautique de la police au sud de Libreville

Quelque trente clandestins (hommes et femmes) en provenance du port de la ville d’Orion, dans le sud du Nigeria, ont été interceptés dans la nuit de samedi à dimanche dernier dans la zone d’Owendo au sud de Libreville par la brigade nautique de la police nationale, a-t-on appris mercredi de source policière.

Selon la source, les agents de la brigade nautique, informés de la présence d’une embarcation non loin des côtes, ont tendu une embuscade entre le port d’Owendo et le centre de pêche de ‘’Barracuda’’.

Les clandestins ont été cueillis alors qu’ils tentaient de pénétrer dans la zone après avoir été largués par l’embarcation qui a regagné le Nigeria, a précisé la source.

Interrogés, ces ‘’boat people’’ ont affirmé avoir payé plus de 60.000 FCFA au passeur afin de gagner le Gabon.

Ces personnes, en majorité de l’Afrique de l’Ouest, ont ensuite été déportées à la Direction générale de la documentation et de l’immigration (DGDI), le service de la police chargé de l’immigration. La DGDI qui a d’ailleurs procédé il y a quelques semaines au rapatriement vers leurs pays respectifs d’autres ’’candidats’’ à la venue au Gabon.

Il ne se passe pas de mois sans que les services de sécurité ne procèdent à l’interpellation des ressortissants étrangers tentant de rentrer illégalement au Gabon, indique t-on.

En dépit de la chute de sa production pétrolière, le Gabon demeure, une destination convoitée pour beaucoup d’africains, notamment ceux de l’Afrique de l’Ouest qui croient toujours faire fortune dans ce pays.

Selon plusieurs sources, la population étrangère vivant au Gabon est estimée à plus de 700 mille personnes soit près de la moitié de la population autochtone.

Exprimez-vous!

  1. Au lieu de vous plaindre d’être envahi, demandez plutôt à votre dictateur national de ne pas soutenir des pouvoir médiocres dans les pays africains.

    Les fils de l’Afrique occidendale vont chez le parain des dictateurs, c’est tout à fait normal…

    ED

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES