spot_imgspot_img

Gabon : 600 milliards de F.CFA pour moderniser la SEEG

Le Conseil d’administration de la Société d’eau et d’électricité du Gabon (SEEG) vient de dévoiler le coup du programme d’investissement pour le renforcement de sa capacité de production électrique au Gabon. La modernisation des installations a été évaluée à 600 milliards de francs CFA et planifiée sur trois ans, durant lesquels les coupures continueront à perturber le réseau. La SEEG a d’ores et déjà appelé les populations à rationaliser leur consommation d’électricité pour limiter la saturation de la demande.

Trois années et 600 milliards de F.CFA seront nécessaires à la Société d’eau et d’électricité du Gabon (SEEG) pour moderniser ses équipements afin de répondre au mieux à la forte demande de la consommation électrique actuelle.

A l’issue de son dernier Conseil d’administration, la SEEG a rappelé que le plan de renforcement de ses installations avait été évalué à 600 milliards de francs CFA, pour lequel l’Etat gabonais doit apporter son soutien à la société.

Selon le président directeur général de Véolia pour l’Afrique, le Moyen-Orient et l’Inde, Patrick Fonlladosa, la SEEG devra dégager chaque année 35 à 40 milliards de francs CFA pour renforcer ses capacités.

Mais durant les trois ans de la mise en œuvre de ce programme, les consommateurs gabonais, ceux de Libreville en particulier, devront encore endurer des coupures régulières dues notamment à la défaillance des installations, dont certaines sont vétustes, aux incidents météorologiques ou encore aux détériorations accidentelles des câbles par les ouvriers des BTP.

Le développement industriel et la croissance démographique de la capitale entraînent des besoins croissant de 20 mégawats par an, soit environ 10% de puissance supplémentaires. La consommation d’énergie au Gabon est en augmentation annuelle de 8%, bien supérieure au taux de croissance économique du pays.

Le directeur général adjoint de la SEEG, Prosper Moussouamy, a averti que les mois de mars et avril étaient des mois de pointe dans la consommation électrique. Il a ainsi appelé les consommateurs à être rationnel dans leur consommation électrique durant cette période de pointe afin de limiter la saturation du réseau.

Prosper Moussouamy a notamment invité les consommateurs gabonais à modérer l’utilisation des climatiseurs et aussi à utiliser les ampoules à basse consommation.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES