spot_imgspot_img

Gabon: Baccalauréat session 2009: pas d’inscription pour les candidats recalés avec moins de 6/20 en 2008

L’administrateur chargé de la gestion du Comité provisoire du baccalauréat, Jean Eyene Bekale a, tenu ce vendredi à édifier l’opinion sur la décision qui défraie la chronique chez les anciens candidats qui ont vu leurs dossiers rejetés par cette institution, ce, pour deux ans, du fait de la faiblesse de la moyenne (-06/20) de la dernière session d’examen. « Nous ne voulons pas du tout nuire à certains candidats, comme pourraient le penser d’aucuns. Nous luttons plutôt pour l’amélioration de notre système éducatif qui ne se porte pas très bien. En mettant en application les textes et lois qui vont dans le sens de la réduction du taux d’échec », a déclaré Jean Eyene Bekale.

« Ce qui fait mal actuellement, c’est la mise en application de cette décision qui est pourtant en vigueur depuis plusieurs années, mais qui n’était pas appliquée. Les deux ans doivent effectivement servir à ces candidats à mieux s’outiller, pour bien aborder l’examen à l’avenir »,a – t-il ajouté.

Cette décision qui date de l’année 2000 s’applique aux candidats libres et ceux réguliers des établissements secondaires privés non reconnus d’utilité publique qui sollicitent une seconde inscription.

Ainsi, il rappelle que les candidats « libres » constituent malheureusement au Gabon, le moteur même de l’augmentation du taux d’échec aux examens, du fait de l’impréparation.

Le collectif des candidats recalés dénonce une politique de deux poids deux mesures au niveau de cette institution.

« Nous ne comprenons pas que certains candidats des établissements publics aient été autorisés par l’Office national du baccalauréat à passer l’examen avec des moyennes en dessous de 06/20, pourquoi pas nous ? », s’est interrogé Wenceslas, le président du collectif des candidats recalés.

Pour les experts de l’Education nationale, cette mesure n’est en aucun cas discriminatoire. Les établissements d’enseignements publics qui sont régis par des statuts, sont également habilités à certifier le niveau réel des élèves et par conséquent, les préparent mieux aux examens, contrairement à ceux du privé.

Ces candidats observent un Sit-in depuis cinq jours, à hauteur des locaux abritant les services de la primature. Ils souhaitent ainsi rencontrer le premier Ministre pour faire entendre leur cause.

Seuls les dossiers en bonne et due forme ont été reçus pendant la période de dépôt de dossiers close depuis le 20 février 2009

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES