spot_imgspot_img

Gabon: Revue de presse gabonaise par Claude Hervé Lassy

Les titres de la place ont, entre autres, évoqué, cette semaine la participation du Gabon dans les différentes compétitions de football dont la première journée des éliminatoires jumelées CAN/ Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud et la lutte contre le SIDA, un combat âprement mené par la Première Dame, Edith Lucie Bongo Ondimba, décédée au Maroc le 14 mars dernier. « Victoire héroïque, un exploit ! » reconnaît le quotidien national « L’Union Plus » devant le sursaut des Panthères du Gabon ( 2 – 1 ) contre les Lions de l’Atlas le week-end écoulé à Casablanca au Maroc.

Le journal, à travers un article intitulé « L’arbre qui cache la forêt », en rapport avec la victoire de l’équipe nationale, en page 3, apporte un bémol à l’euphorie, estimant que si cette bonne opération ne pouvait laisser les Gabonais « que dans une posture d’exaltation », « Il importe désormais, pour le staff et les joueurs, de revenir sur terre et de regarder froidement la situation du football national dont l’organisation ne correspond nullement , et c’est bien là le drame, à la pratique du football de haut niveau ».

Et le « Nganga » de renchérir : « le Gabon serait quasiment hors course, à deux ans et demi au mois de la CAN 2012, dans l’organisation conjointe confiée par la CAF avec la Guinée Equatoriale : « il ne reste qu’un miracle pour réunir les financements nécessaires et construire les infrastructures pour accueillir ladite compétition. ».

Les carottes seraient quasiment cuites, malgré les instructions du Chef de l’Etat, Omar Bongo Ondimba, ajoute notre confrère. Et « il incombe maintenant au premier Ministre, Jean Eyéghé Ndong, d’inventer la formule humiliante (…) pour permettre au Gabon de ne pas perdre la face devant la forte communauté étrangère implantée chez nous (…) où l’on rigole déjà sous cape. ».

Loin des lambris du football,le mensuel « Le Témoin » s’interroge, dans sa page d’ouverture : « VIH Sida : à qui profite le scandale des antirétroviraux ? ».

Chaque mois, c’est au bas mot 270 millions de FCFA que les malades payent pour se soigner. « Ce qui était impossible au moment où la Première Dame Edith Lucie Bongo Ondimba dirigeait les opérations pour sauver les malades gabonais. D’abord par la gratuité des soins pour les plus démunis. Ensuite par la création des CTA (NDLR : Centres de Traitement Ambulatoire),lorsqu’elle ne prenait pas part aux réunions de l’OPDAS (NDLR/ Organisation des Premières Dames d’Afrique contre le Sida).

Une affaire, selon le « Témoin » qui risque, à court terme, de précipiter dans la totale déchéance le peu de séropositifs répertoriés à Libreville et en province si on ne fait rien. Et d’inciter le gouvernement,les ONG et autres aventuriers qui se réclament partisans de la lutte contre la pandémie à faire quelque chose…

Au passage, la communauté estudiantine salue le combat mené par la Première Dame, Edith Lucie Bongo Ondimba. Dans un article paru à « La Une », l’auteur rappelle « une présence matérialisée par la grandeur spirituelle de l’Homme, et qui se manifestera désormais par l’élan de solidarité, d’entraide et surtout d’humanisme (…). Femme battante et infatigable, Edith Lucie Bongo Ondimba fut un modèle et une grande école de sagesse pour la femme gabonaise en particulier, et la femme africaine en général. ».

Le bimensuel « La Nation » abondera dans le même sens : « (…) rien que des larmes lorsqu’on se remémore les conseils qu’elle prodiguait aux jeunes filles face aux dangers du SIDA, aux femmes à affronter avec courage les vicissitudes de la vie… ».

« Nous devons tout faire pour continuer à honorer la Première Dame Edith Lucie Bongo Ondimba, estime « Le Nganga » pour sa part, « à travers les œuvres qu’elle a laissées (…).

Le complexe polyclinique El Rapha et surtout la Fondation Horizons Nouveaux doivent faire l’objet d’une attention et d’un traitement particuliers, car à travers de telles réalisations Edith Lucie continuera à être parmi nous».

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES